Dernière mise à jour: 21.11.19

 

La batterie représente un élément vital pour une voiture. Elle constitue en effet la source d’énergie principale qui lui permet de démarrer. Pour assurer son office pendant sa durée de vie estimée, vous devez effectuer un entretien régulier. Elle pourra ainsi vous permettre de lancer sereinement votre moteur au quotidien.

 

L’entretien par l’usage

Il existe essentiellement deux types de batteries pour alimenter les moteurs à explosion, qui donnent à nos voitures leurs capacités de se mouvoir. Le premier est qualifié de « batterie humide » ou « batterie classique », et le second est dit « chargé à sec » ou « sans entretien ». Le principe reste le même en termes de fonctionnement, et malgré son appellation, le second type nécessite quand même un certain entretien, qu’il partage avec le premier. Cependant, les distinctions ne résultent pas d’un hasard. 

Le fameux entretien, qui consiste surtout en des contrôles, diffère au niveau de l’exécution. Ainsi, pour conserver votre batterie au top de sa forme, le meilleur moyen reste celui de vous servir quotidiennement de votre voiture. Rouler sur des trajets réguliers permet au circuit électrique de recharger la batterie et de redonner la puissance qu’elle perd dans les habituelles opérations de démarrage. Pour lui donner une chance d’atteindre l’estimation de longévité que le constructeur vous a indiquée à l’achat, vous devez également prendre soin d’utiliser les équipements de votre voiture de façon logique et réfléchie. 

La climatisation ou le chauffage, les vitres électriques, ou le multimédia embarqué puisent leur source dans la batterie, et en abuser risque de raccourcir son cycle de vie. De préférence, ne vous en servez que lorsque le moteur tourne. Dans le cas contraire, la batterie risque de s’épuiser assez rapidement. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez régulièrement la charge, en fonction de l’âge et de l’état de votre batterie. Pour l’humide, cette opération s’effectue normalement chez le revendeur, surtout si la garantie court toujours. 

En laissant tourner le moteur, avec quelques montées en régime jusqu’à 3000 tours par minute à la demande, un appareil de contrôle permet de déterminer le niveau de charge de la source d’énergie. Un témoin fournit par ailleurs les informations sur le taux d’acidité. Au besoin, l’électrolyte sera changé ou mis à niveau, en rajoutant de l’eau distillée si l’acide est trop concentré, ou au contraire, un peu d’acide sulfurique si le composé se neutralise. 

Pour la batterie chargée à sec, un multimètre suffit, et vous pouvez procéder à l’opération vous-même. Toujours avec le moteur en marche, positionnez la pointe du câble rouge sur la borne positive de la batterie, puis le noir sur la négative. L’écran doit afficher une charge minimum de 14V pour confirmer la bonne santé de votre batterie. Dans le cas contraire, vous devez recharger votre batterie en utilisant votre voiture, le temps de la laisser se refaire le plein d’énergie. Mais si vous possédez un bon chargeur de batterie, n’hésitez pas à vous en servir.

 

 

L’entretien préventif

Au-delà de cet entretien par une utilisation régulière de votre véhicule, vous devez également adopter des gestes systématiques pour conserver la puissance de la batterie à son maximum. Commencez par vérifier que l’équipement électrique de votre voiture est toujours en bon état. Une courroie ventilateur lâche ou usée peut avoir des répercussions négatives sur la batterie, puisqu’elle peut ne plus fournir l’intensité électrique requise pour permettre une recharge. Détectez le moindre sulfatage des bornes et des cosses, ainsi que des câbles de la batterie, car à la longue, cette matière résultant de l’oxydation ne permet plus à l’électricité de circuler librement. Vous devez alors procéder à une opération simple de nettoyage. 

Une astuce vous permet en outre de détecter un éventuel court-circuit, qui pourrait réussir à vider la source d’énergie en une nuit. En reconnectant la cosse positive (+) de votre batterie après le nettoyage, des étincelles se produisent. Sauf si le contact est mis, il ne devrait pas en être ainsi. Vous devez alors appeler un électricien – sauf si vous en êtes un vous-même – pour vérifier tout le circuit électrique de votre véhicule. Il faut détecter un point de contact, qui épuise doucement la puissance de votre batterie et la laissera complètement à plat au bout d’un certain temps. Au pire, un incendie pourrait se produire. 

Si vous devez immobiliser votre véhicule pendant un certain temps, débranchez la batterie et stockez-la dans un endroit frais et sec. À la reprise, vous devrez la charger suffisamment pour qu’elle puisse se revigorer, car un stockage prolongé favorise une autodécharge. Pour la batterie humide spécialement, si la durée d’inutilisation est assez longue, videz-la pour que l’électrolyte ne détruise pas les plaques. Vous referez le plein avant de la recharger pour un nouvel usage.

 

 

L’entretien curatif

Avec le temps et l’usage, une batterie perd de sa puissance, et vous vous heurtez de plus en plus souvent à des problèmes de démarrage ou à des manques de puissance des équipements. Avant que vous vous décidez à acheter une nouvelle batterie, vous pouvez encore obtenir le meilleur de votre batterie en procédant à des petites opérations simples d’entretien. Le premier consiste à effectuer des charges régulières, environ une ou deux fois par mois, peut-être un peu plus si votre véhicule ne bouge pas souvent. Prenez soin de respecter le temps de charge préconisé pour le type de batterie que vous utilisez. Ne soyez pas tenté par la fonction charge rapide que peut proposer votre chargeur, elle contribuera en même temps à une détérioration encore plus rapide. 

Ensuite, veillez à utiliser des accessoires de bonne qualité et de connecter correctement les câbles sans les intervertir. N’oubliez pas de placer la batterie sur un support stable, les vibrations peuvent provoquer des accidents. Enfin, si vous constatez que les nécessités de recharge se font de plus en plus fréquentes ou que la batterie nécessite un changement ou un rajout systématique d’électrolyte, alors il est temps de la mettre à la retraite. Vous gagnerez plus à vous en débarrasser définitivement et d’en acquérir une nouvelle.