Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Source alternative d’énergie pour faire fonctionner certains outils utiles au bricolage, l’air comprimé est une innovation incontournable de la mécanique. De nombreux outils profitent en effet de cette source énergétique obtenue grâce à un compresseur d’air. Mais il existe tellement de types de ce genre de matériel que l’on se perd parfois.

 

L’utilité d’un mini compresseur

Pour résumer sa définition à l’essentielle qui nous intéresse, le compresseur d’air est un appareil d’aspiration et de compression de l’air qui vous permet plus d’un seul usage. En effet, cet outil fait probablement partie des instruments multi-usages que vous avez chez vous. Il est très pratique pour les situations nécessitant une grande pression d’air comme le nettoyage de petites pièces en mécanique où il permet de lutter contre la poussière et les débuts de rouille qui attaquent les jointures et les différentes pièces d’un mécanisme. 

Il peut aussi servir à gonfler et dégonfler des ballons pour les grands évènements ou les pneus de votre voiture dans le cas d’un entreposage ou d’un manque de pression sans nécessiter de grands efforts de votre part. Mais il ne sert pas qu’à cela ! Il peut aussi se montrer utile pour la pulvérisation homogène de la peinture ou autres substances, pour un travail de rénovation par exemple. Pour un usage plus simple, un bon compresseur vous permet de faire ce travail à échelle réduite, mais avec la même efficacité.

 

 

Comment choisir un bon mini compresseur ?

Si vous ne possédez pas encore de mini compresseur, mais que vous souhaitez vous en procurer un, il vous faut connaître les critères d’achat qui vous permettront de choisir le meilleur mini compresseur d’air du marché. En effet, de nombreux modèles peuplent ce dernier et il n’est pas aisé de faire son choix parmi les multitudes d’offres disponibles. Pour vous aider donc à trouver un modèle pas cher, mais adapté à l’usage que vous avez prévu, voici un petit guide des critères de choix.

Tout d’abord, avant même de penser à aller en chercher un, il faut que vous définissiez vos besoins, car le type de compresseur à choisir en dépend. Avec un mini compresseur par exemple, vous ne pourrez pas gonfler en entier un pneu de voiture ou faire de grands travaux de rénovation. Par contre, pour les autres utilités comme le nettoyage, gonfler des ballons… etc., il est tout aussi efficace qu’un plus grand compresseur. Pensez donc à bien identifier vos besoins.

Puis, vérifiez la taille de l’appareil. Ce critère est important, car il en existe plusieurs, allant d’un modèle pouvant tenir dans la paume d’une main à d’autres qui sont beaucoup plus grands et plus lourds. Il vous faut donc savoir à quelle taille correspond le « mini » que vous avez en tête. Il est à noter que la capacité du compresseur dépend évidemment aussi de sa taille.

Vous devez ensuite vous pencher sur la gamme dans laquelle le modèle qui vous intéresse se trouve. En effet, comme tout produit de consommation, il est également mention de gamme lorsque l’on parle de mini compresseur. Mais ne vous laissez pas envoûter par toutes les offres alléchantes qui peuvent sembler vous faire faire une affaire en or. Gardez toujours vos besoins en tête tout en sachant qu’il est préférable d’opter pour un modèle de moyenne gamme si vous ne possédez pas de grand budget afin d’investir dans une meilleure qualité. Et pour avoir une moyenne de prix, un mini compresseur peut valoir de 60 à 250 EUROS selon la gamme du produit.

 

Comment fonctionne un mini compresseur ?

Nous avons tous, à un moment ou à un autre, eu une envie sinon la curiosité de démonter notre appareil pour savoir comment il marche. Pour cela, il n’est pas la peine de le démonter, voici pour vous un petit résumé que nous espérons être instructif. Le principe de fonctionnement d’un mini compresseur est le même que celui d’un modèle de taille beaucoup plus imposante. Le fonctionnement est simple, la compression de l’air est effectuée grâce à un moteur qui actionne un cylindre se trouvant dans la cuve, lui imposant une certaine pression. 

Lorsque celle-ci atteint le niveau souhaité, le moteur arrête de fonctionner. C’est ensuite cet air comprimé qui nous servira à actionner les outils qui sont nécessaires à nos tâches en la libérant progressivement de la cuve. Par contre pour un compresseur qui n’en est pas doté, le moteur tournera toujours tant que le compresseur est en marche. Bien sûr, les détails varient selon le modèle que vous employez, mais dans les grandes lignes, les modes de fonctionnement sont les mêmes. En bref, rien de bien sorcier dans le fonctionnement de cet instrument qui nous est pourtant bien indispensable dans nos petits travaux quotidiens.

 

 

Comment entretenir un mini compresseur ?

Comme tout autre matériel que vous avez dans votre garage, un compresseur, qu’il soit de petite ou de grande taille, nécessite des entretiens réguliers pour le garder en bon état et pour optimiser sa durée de vie et son efficacité. Pour cela, il y a trois étapes à ne pas prendre à la légère. Premièrement, le nettoyage du filtre à air doit être effectué régulièrement pour éliminer les dépôts d’impuretés qui y sont retenus à l’aspiration de l’air afin de ne pas renvoyer un air impur à vos autres outils. Puis, vérifiez le niveau d’huile et la vidanger après plusieurs utilisations de l’appareil. La durée de vie de votre compresseur en dépend, car il lui est indispensable. 

Et enfin, n’oubliez pas de nettoyer les outils qui vont de pair avec le compresseur pour ne pas avoir de mauvaises surprises.Si vous prenez l’habitude de bien entretenir votre matériel, même s’il ne fait pas partie du haut de gamme, vous pourrez en profiter plus longtemps et faire ainsi une économie sur le rachat d’un nouveau modèle.