Dernière mise à jour: 29.10.20

 

Le vol de voiture existe depuis de nombreuses années, et il n’est pas près de s’arrêter. Les voleurs usent de diverses techniques pour arriver à leurs fins, et la protection de votre véhicule revêt alors une importance capitale. Le système d’alarme reste un moyen efficace, mais nécessite de savoir l’installer.

 

La préparation de l’intervention

Avant de procéder à la mise en place de ce fameux matériel qui vous donnera l’alerte en cas d’opération douteuse sur votre véhicule, vous devez remplir quelques conditions préalables. Un système d’alarme se présente en général sous diverses formes et fonctionnalités, selon le budget que vous pouvez investir.

Tout dépend également de plusieurs paramètres à prendre en compte, notamment le quartier dans lequel vous vivez, vos habitudes de lieux fréquentés, et surtout, le type de véhicule que vous possédez. Il faut en effet souligner que certains modèles sont plus susceptibles que d’autres de se faire voler, que ce soit pour son intégralité ou seulement pour quelques accessoires essentiels. En fonction des résultats de vos analyses, vous pourrez alors fixer votre choix en fonction de vos besoins. Dans cet objectif, trouvez ici une sélection des meilleurs produits par catégorie, du simple LED dissuasif au système d’alarme haut de gamme équipé de toutes les fonctionnalités.

Une fois votre choix établi, vous devez prendre le temps de lire le manuel d’utilisation livré avec votre nouvel équipement de sécurité. La fausse alarme matérialisée par un petit boîtier contenant un LED clignotant en guise de dissuasif s’installe en moins d’une minute. Grâce à un adhésif à double face, à coller bien en évidence sur votre planche de bord, le tour est joué. Les véritables systèmes d’alarme nécessitent un temps de lecture, pour vous permettre de comprendre les différentes procédures à effectuer. La notice livrée avec le produit vous expliquera ainsi tous les détails pour la mise en place du matériel de protection de manière optimale.

Dans cette même lancée, vous trouverez normalement un schéma de montage livré ou intégré dans le même manuel. Cette pièce est essentielle pour les différents branchements à effectuer. Vous devez par contre disposer d’une certaine notion en montage électrique et en électronique. Dans le cas contraire, si vous voulez toujours vous épargner les frais de prestations d’un installateur professionnel, vous devez prendre le temps de bien reconnaître tous les détails de signes et de symboles figurant sur le schéma de montage. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un matériel sensible qui risque de mettre le feu à votre véhicule, en cas de mauvais branchement, ou d’isolation bâclée.

Lorsque vous estimez avoir bien compris la démarche à suivre, vous devez alors préparer les différents outils nécessaires pour l’intervention. En effet, poser le système d’alarme nécessite avant tout de démonter certaines parties de votre habitacle. Les montants de porte et de pare-brise, les caches sous le volant et sous la planche de bord, parfois même une partie de la console centrale peut être concernée. Il est clair que vous ne pourrez pas y arriver à la main, vous devez vous servir d’outils pour y arriver plus facilement et rapidement, et surtout de manière propre.

 

La mise en place des éléments

Généralement, un système d’alarme se compose de trois parties de base. En premier lieu, vous disposez d’un lot de détecteurs ou de capteurs pour transmettre des informations sur des opérations d’effraction en cours. Il peut y en avoir plusieurs suivant le modèle et la gamme d’alarmes que vous avez choisie.

Ensuite, la pièce maîtresse se matérialise par le module central, qui se charge de recevoir les informations émises par les différents capteurs, d’en analyser la source et de réagir en conséquence. Enfin, vous avez le moyen d’alerte, dont le plus classique se manifeste par une sirène qui se met à hurler sous l’impulsion du module central. Mais de nos jours, avec la technologie, la sirène peut aussi se faire seconder par d’autres fonctionnalités, comme l’activation d’un système antidémarrage, la transmission d’une notification d’alerte vers un Smartphone, ou directement le lancement d’un appel de détresse vers la police.

Pour commencer l’installation, le premier geste à effectuer consiste à couper tout contact électrique et à débrancher la batterie. Vous pouvez alors commencer par le plus facile, à savoir l’installation de la sirène sous le capot. De préférence, placez-la dans un endroit discret, et orientée vers le bas, pour éviter les infiltrations d’eau. Ensuite, vous vous attaquerez à la mise en place du module. Il importe de le mettre dans un endroit discret, mais proche du faisceau électrique pour faciliter les branchements.

Selon le modèle de véhicule, le lieu le plus conseillé reste sous le volant ou derrière la console centrale. Vous devez suivre scrupuleusement les indications du schéma de montage concernant les branchements sur fils et sur fusibles, pour éviter tout risque de court-circuit. Sur les raccordements, usez de gaines thermorétractables pour assurer l’isolation. Vous devez ensuite mettre en place les différents capteurs fournis. Suivant le modèle que vous avez acheté, il peut s’agir d’un simple bouton d’agression couplé à un détecteur d’ouverture de portes.

Pour un produit plus haut de gamme, vous pouvez disposer en plus de détecteur de bris de vitre, d’un détecteur de niveau, d’un détecteur volumétrique ou même d’un transpondeur GPS. Dans tous les cas, vous devez placer chacun de ces capteurs de la bonne manière à chacun des endroits indiqués dans le manuel. Il vous restera ensuite à les relier au module central, toujours en respectant les branchements indiqués dans le schéma de montage.

Lorsque tout est en place, vous devez d’abord procéder à un test de votre installation, en remettant le circuit électrique en route. Branchez la batterie, puis vérifiez qu’aucun début de fumée ne se produit tout le long de l’installation, ce qui pourrait indiquer un défaut de branchement. Si tout va bien, vous pouvez alors procéder aux différents tests pour confirmer l’opérationnalité de chaque capteur. Après avoir tout vérifié, vous pourrez finaliser votre installation en remettant en place tous les montants et caches que vous avez démontés.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments