Dernière mise à jour: 27.10.20

 

Lorsque le moment vient où vous avez envie de redonner un nouveau look à votre voiture, la jante constitue le premier accessoire qui vient en tête. Mais pour en changer, il ne suffit pas de choisir un modèle qui plaît. Vous devez effectuer quelques mesures pour en assurer la compatibilité.

 

Les éléments à prendre en compte

Une jante, ce n’est pas seulement un accessoire qui permet la liaison au sol de votre voiture. Elle constitue un ensemble d’aspects techniques à bien maîtriser et à respecter pour que votre voiture fournisse les mêmes performances et la fiabilité que l’on obtient d’origine, lors de vos déplacements. Avant de vous décider à acheter un nouveau jeu de jante qui vous a tapé dans l’œil, vous devez vous familiariser avec quelques éléments spécifiques.

Pour remplacer vos roues de série par un nouveau style de jante alu, vous devez procéder à quelques mesures importantes, plus ou moins compliquées selon le cas. Il vous est toujours possible de reprendre les mêmes références que vos jantes d’origine. Mais pour assurer la compatibilité avec votre voiture si vous choisissez une monte plus haute ou plus large, il est toujours préférable de procéder à des mesures plus précises. De ce fait, vous devrez essentiellement vous concentrer sur la hauteur, la largeur, l’entraxe, l’alésage central et le déport. Pour effectuer ces mesures, vous avez juste besoin d’un mètre ruban ou d’un pied à coulisse, d’une règle à niveau, d’une calculette et d’une feuille de papier pour noter les calculs.

Hauteur et largeur

La hauteur indique le diamètre de la jante, autrement dit la valeur de la distance mesurée d’un bord à l’autre diamétralement opposé. Elle est généralement exprimée en pouces, et varie selon les modèles de véhicules. Dans notre société actuelle, la hauteur la plus utilisée sur les véhicules de série standard est de 15 pouces, ou 381 millimètres.

Pour rappel, un pouce équivaut à 25,4 millimètres. La méthode pour mesurer la hauteur de jante est simple, il vous suffit de vous munir d’un mètre ruban. Pour mettre en place une jante plus haute, vous devez mesurer la hauteur de la roue complète, et ne pas dépasser cette valeur, au risque de frotter certains éléments à l’intérieur de l’aile. Notez bien cette valeur sur le papier, elle vous sera utile par la suite pour définir le type de pneu qui conviendra à la nouvelle jante.

La largeur, également exprimée en pouces, indique l’épaisseur de la jante vue de profil. Selon l’époque et le modèle de véhicule, elle peut également aller de 2 à 20 pouces, en intégrant des références plus habituelles entre les deux extrêmes. De nos jours, la largeur la plus courante est de 7 à 9 pouces, soit 177,8 millimètres à 22,86 millimètres. Vous pouvez bien entendu opter pour un modèle de jante alu plus large. Cependant, il importe de connaître les limites. Vous éviterez ainsi le même problème que pour la hauteur, à savoir le frottement de la roue contre l’aile du véhicule, ou même les autres pièces de la partie roulante et du train avant.

Pour mesurer la largeur de la jante, vous pouvez également vous servir du mètre ruban d’un bord à l’autre de la jante, et noter cette valeur. La largeur pouvant augmenter par palier de demi-pouce, vous pouvez par exemple remplacer un modèle de 7 pouces par 7,5 pouces, 8 pouces ou 8,5 pouces ou même 9 pouces. Mais il vous faudra effectuer des calculs plus complexes par rapport au déport. Dans tous les cas, notez toujours la valeur d’origine et celle souhaitée, ainsi que la mesure de la profondeur de l’aile de votre véhicule. Ces informations serviront également dans le choix de votre future jante.

 

Entraxe et Alésage central

L’entraxe se définit par le diamètre du cercle qui passe par le centre des goujons de fixation de la jante sur le moyeu. Il existe différents moyens pour le mesurer, dépendant notamment du nombre de fixations. Avec un pied à coulisse, le plus facile est de le mesurer sur une jante avec un nombre pair de fixations.

Il vous suffit en effet de mesurer la distance entre le centre d’un trou et celui de son opposé. Pour les nombres impairs, vous avez juste à mesurer la distance entre le centre de la jante, et celui de n’importe quel trou, puis à multiplier cette valeur par deux. Si vous voulez vous compliquer un peu la vie, vous pouvez également mesurer en partant du centre d’un premier trou, jusqu’au bord extérieur d’un troisième trou.

Si ce n’est pas assez difficile pour vous, vous pouvez obtenir l’entraxe d’une jante à trois goujons en mesurant deux goujons successifs de centre à centre, et en multipliant cette valeur par 1,154. Pour cinq goujons, procédez à la même opération et multipliez le résultat par 1,7012. Ces valeurs vous seront utiles au moment de l’achat de vos nouvelles jantes.

Quant à l’alésage central, il s’agit du trou au milieu de la jante, qui se destine à laisser passer une partie protubérante du moyeu. Celle-ci servira à centrer plus facilement la jante et aider à son maintien. Vous pouvez également le mesurer à l’aide du pied à coulisse. Vous devez respecter cette valeur sur la nouvelle jante.

Déport

Cette notion indique le décalage, en millimètres, entre le centre de la jante et le point de contact avec le moyeu. Dans le cas d’un déport positif, plus cette valeur est importante, plus la roue rentrera à l’intérieur de l’aile. Au contraire, un déport négatif indique une valeur faible, et se représente par une roue qui débordera de la carrosserie de manière plus ou moins exagérée.

Pour que votre voiture garde un aspect équilibré, il faut calculer le déport adapté, pour éviter que la roue ne frotte, ou qu’elle dépasse de la carrosserie. Pour l’obtenir, vous devez mesurer la hauteur de l’étrier. Placez une seconde règle horizontalement contre le moyeu pour obtenir l’élévation de l’étrier par rapport au moyeu. Enfin, mesurez la distance entre les deux.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments