Dernière mise à jour: 21.11.19

 

L’abri de voiture que vous avez construit dans votre cour confère à l’ensemble de votre propriété un aspect esthétique en plus. Le côté pratique de cette structure n’a d’ailleurs plus besoin d’être démontré. Mais pour conserver ces deux avantages au fil du temps, vous devez effectuer des entretiens et réparations réguliers.

 

Les différents types de dommages possibles

Le bois conçu pour les différentes constructions, que ce soit pour la structure ou pour la finition, subit de nombreux traitements pour une conservation durable. Cependant, ces dispositions ne dispensent pas ce matériau de rester sensible aux diverses attaques extérieures. Ces dernières, à la longue, peuvent avoir raison de sa résistance et de sa solidité. Voici les principaux facteurs qui peuvent fragiliser votre carport en bois, et pour lesquels vous devez procéder à de simples entretiens ou des remises en état plus importantes.

Le premier agresseur silencieux du bois reste le temps et les différentes variations climatiques qu’il apporte au fil des mois et des années. Le soleil, le vent, la pluie, la neige et la poussière, entre autres, représentent autant de causes susceptibles d’attaquer votre carport. L’alternance de la chaleur solaire et le dessèchement qu’elle entraîne lentement sur le bois, suivis de l’humidité durable en saison de pluies ou pendant l’hiver, avec la neige et le froid, favorisent la fragilisation des structures. Elle peut même amener le bois à pourrir à certains endroits, notamment ceux dont les formes retiennent l’eau assez longtemps.

Ensuite, le second agent le plus nuisible au bois est incarné par les insectes. Capricornes, mérules, termites et autres xylophages peuvent vite venir à bout des constructions en bois. Bien que ce matériau subisse un maximum de déparasitage avant sa transformation, quelques larves résistantes peuvent subsister, et continuer à attaquer le bois. Enfin, le destructeur le plus dangereux et aussi le plus rapide reste l’homme, bien entendu. Malgré tous les soins que vous portez à votre carport, sur un seul moment d’inattention, et vous rentrez en plein dans l’un des poteaux de soutien. Le support étant ainsi fragilisé, c’est l’ensemble de la construction qui se retrouve en danger d’effondrement. Une réparation s’impose alors de toute urgence.

 

 

Les procédures de réparation

Les accidents ou la vétusté constituent les causes principales qui mènent à une réparation. Cette opération diffère en fonction de la partie nécessitant une intervention, certaines se révélant plus complexes que d’autres. S’il s’agit des fondements justement, selon la gravité, vous serez peut-être amené à retoucher jusqu’au sol, pour déloger les parties détériorées enterrées dans le gravier ou le béton. Par contre, s’il s’agit de sections visibles et accessibles, l’exécution restera plus facile. L’essentiel consiste à effectuer un échange standard des pièces endommagées.

Pour le cas d’un poteau de soutien par exemple, s’il est cassé, vous pouvez tout simplement le remplacer par un neuf. Vous pouvez vous en procurer au magasin de bricolage, ou sur commande auprès du fabricant. Au mieux, si vous avez affaire à un élément soumis à une attaque d’insectes ou une dégradation à cause de l’humidité, vous avez également la possibilité de ne traiter que ce morceau isolé. Découpez-le de manière à laisser les parties saines pouvoir en accueillir une nouvelle en remplacement. Le travail de rapiéçage peut d’ailleurs coûter moins cher, et s’il est bien exécuté, le résultat visuel ne différera pas tellement de l’aspect d’origine.

À part la liaison au sol, le toit peut également subir des dommages, notamment dus aux chocs provoqués par les objets qui lui tombent dessus, ou un cataclysme naturel. Pour la réparation, vous devez bien sûr y monter, et repérer les couvertures défectueuses, comme une ardoise ou une tuile cassée, ou même les planchettes de support. Retirez ces éléments abîmés et remplacez-les avec des pièces neuves, de sorte que le toit retrouve sa capacité d’isolation en totalité. Vérifiez ensuite qu’aucun orifice ne vient mettre en doute l’étanchéité de l’ensemble. Un coup de vent assez puissant pourrait effectivement ramener les mêmes dommages, et vous obliger à recommencer l’opération une nouvelle fois. Lorsque les travaux de réparation sont effectués, vous pouvez vous atteler aux tâches d’entretien d’usage.

 

 

L’importance des vérifications périodiques

Sauf en cas d’accident ou de vétusté comme vu précédemment, vous pouvez compter sur la longévité de votre carport en bois en y apportant les soins nécessaires au moment opportun. Un bon entretien permet en effet à ce matériau de toujours garder sa solidité et sa beauté malgré les années. Le premier principe consiste en un nettoyage simple et régulier, à raison d’une à deux fois par an. Arrosez le bois, puis frottez doucement avec une éponge et du savon. Insistez sur les points de raccordement, et les endroits susceptibles de conserver la poussière ou les éléments organiques. Rincez ensuite avec de l’eau propre, et laissez sécher au soleil.

À part le fait de nettoyer, vous devez également exécuter les recommandations préconisées par le fabricant, comme le fait de lasurer la structure par exemple. Cette procédure consiste à enduire un produit de protection sur toute menuiserie en bois installée en extérieur. Le matériau augmente ainsi sa résistance aux différents caprices des saisons successives. Pour une efficacité optimale, appliquez la lasure tous les quatre ans. En ce qui concerne l’aspect visuel de votre abri de voiture, le bois dans son état naturel peut donner un rendu agréable. Selon son essence, il peut se montrer sous une belle couleur, que vous pouvez rehausser en y appliquant une couche de vernis, surtout pour les parties intérieures, comme le plafond.

Le soleil peut en effet détruire rapidement l’efficacité du vernis. Sinon, si vous optez pour une finition totalement personnalisée, vous pouvez choisir la peinture, notamment si vous voulez intégrer la même teinte à l’ensemble de votre propriété. Le choix d’une peinture microporeuse reste le plus intéressant pour une telle structure, car elle a été conçue pour bien se fixer sur des types de matériau comme le bois. Avant de l’appliquer cependant, veillez à traiter les différents éléments avec un produit protecteur contre humidité et insectes.