Dernière mise à jour: 21.11.19

 

En plein été, le soleil vient au rendez-vous dès les premières heures de la journée. La douce chaleur matinale se transforme cependant toujours rapidement en canicule, avec les effets néfastes que tout le monde connaît. Votre voiture en souffre autant que vous, toutefois ces quelques conseils lui feront du bien.

 

Protégez l’intérieur

Lorsque la saison estivale s’installe, elle impose généralement une atmosphère chaude et agréable. Mais les excès de température viennent également souvent, et le mercure reste à un niveau supérieur dans le thermomètre. Ces conditions lourdes pour l’espèce humaine se répercutent de la même façon sur les véhicules, et il importe de prendre des précautions en conséquence. Le premier pas le plus important consiste à en protéger l’intérieur.

Nous savons tous que les vitres disposent d’une propriété qui accentue la chaleur et la lumière dans un espace fermé. L’intérieur de votre véhicule peut alors ressembler rapidement à un sauna à sec. Mais au lieu d’apporter les bienfaits que doivent procurer ces centres de santé, vous ressortirez plutôt avec une belle déshydratation, dans le meilleur des cas, sans compter les risques de brûlure de la peau que vous porterez comme des coups de soleil. Le conseil le plus avisé consiste alors à laisser les vitres baissées, aussi bien lorsque la voiture roule, que lorsqu’elle est à l’arrêt. Dans le premier cas, cette option permettra à l’air de circuler dans l’habitacle. Même si cet air reste aussi chaud compte tenu de la saison, le flux apporté par la vitesse procurera toujours un peu de fraîcheur. Dans le second cas, laisser les vitres baissées, ou même les portières en entier ouvertes permettra de garder votre intérieur toujours au frais, grâce à l’air qui y circule librement.

En fermant tout, l’air emprisonné à l’intérieur se réchauffera rapidement, et vous en ressentirez les effets dès que vous rentrerez dans l’habitacle. Bien entendu, la condition de laisser votre voiture ouverte nécessite que vous vous trouviez dans un endroit sécurisé. Dans le cas contraire, les options suivantes peuvent vous permettre de maintenir un peu de fraîcheur dans votre auto.

Si la situation ne permet pas de laisser les portières ouvertes ou les vitres baissées, optez pour l’utilisation d’un pare-soleil voiture. Vous en avez aujourd’hui de toutes les sortes et pour tous les goûts. Cet accessoire vous permet de protéger tout votre intérieur, notamment le tableau de bord, le volant, le levier de vitesses et même les sièges. En fonction de votre choix, vous pouvez en mettre sur toutes les parties vitrées de votre véhicule, à savoir le pare-brise, la lunette arrière, les vitres latérales et même le toit ouvrant. Une pléthore d’articles vous attend du modèle à ventouse au film autoadhésif. Cependant, prenez connaissance de la réglementation qui impose un certain niveau de transparence, en termes de films de protection. L’autre avantage de cet équipement réside dans le fait qu’il coûte généralement peu cher, et constitue ainsi un bon investissement à engager.

Enfin, l’été étant synonyme de shorts et de petites jupes, veillez à recouvrir vos sièges d’une housse suffisamment isolante, notamment pour ceux en cuir. Vous vous épargnerez ainsi le calvaire des fesses et cuisses brûlées en remontant dans votre voiture. Dans le cas où vous n’y avez pas pensé, il vous suffit de placer sur vos sièges des serviettes qui recevront toute la chaleur emmagasinée, et de les enlever avant de vous asseoir. Vous serez bien heureux de constater une chaleur douce et supportable des assises et des dossiers.

 

 

Prenez soin de l’extérieur

Autant que vous, votre voiture prend des coups de soleil, et le résultat de cette souffrance se constate plus ou moins rapidement, en fonction des cas. La carrosserie reste la première victime des rayonnements solaires. Nous savons tous que le métal se dilate avec l’augmentation de la température. Ainsi, la succession systématique de dilatation en journée et rétraction la nuit finit par déformer votre carrosserie. La peinture elle-même ne durera pas et se détériorera de manière précoce. Pour éviter ces désagréments, du moins retarder l’échéance, le premier réflexe consiste à toujours vous garer à l’ombre. Sous un préau, un carport ou dans un garage reste le plus conseillé. Au pire, vous pouvez vous mettre sous un arbre, dans la mesure où celui-ci ne déverse pas trop de sève ou autres liquides susceptibles d’altérer la carrosserie et la peinture.

Ensuite, évitez de laver votre voiture durant les pics de température. C’est le meilleur moyen de vous retrouver avec de la peinture qui s’écaille ou même un pare-brise qui se fissure. Ce phénomène s’explique par le choc thermique provoqué par le contact de l’eau froide avec les surfaces brûlantes de la carrosserie et des vitrages. Si vous voulez nettoyer votre voiture, faites-le en début de matinée ou en fin de soirée, lorsque la température est plus clémente. Après le lavage, le fait d’appliquer une cire de protection sur votre carrosserie vous permettra de protéger la peinture des rayons ultraviolets qui l’abîment de façon accélérée en été.

Enfin, pour terminer avec la partie extérieure, pensez à vérifier systématiquement l’état de vos pneus. La chaleur a tendance à augmenter la pression de l’air qu’ils contiennent. Si ceux-ci sont en mauvais état, cette pression conjuguée à la chaleur de l’asphalte risque de les mener à un éclatement. L’idéal reste de rouler avec des pneus en bon état et gonflés à la pression préconisée pour une utilisation estivale.

 

 

Le moteur, une partie à ne pas négliger

Ce dernier volet revêt une importance capitale pour la bonne santé de votre voiture. Un moteur en fonctionnement génère déjà de la chaleur. En y rajoutant celle du soleil qui frappe de plein fouet durant les déplacements, le risque de surchauffe peut survenir en un clin d’œil. Le geste le plus basique avant de démarrer consiste à vérifier le niveau et la qualité du liquide de refroidissement. Au besoin, faites un appoint ou remplacez-le si vous ne l’avez pas vidangé récemment. En roulant, adoptez une conduite normale et tranquille.