Dernière mise à jour: 13.11.19

 

Lorsque vous achetez un compresseur à vitesse variable pour la première fois, vous ignorez certainement tout ce qui concerne son fonctionnement. Cet article permet justement de vous éclaircir à ce sujet. Vous y trouverez de nombreuses informations afin que vous puissiez profiter de toutes les possibilités d’utilisation.

 

Le fonctionnement d’un compresseur à air comprimé

Avant d’essayer de trouver le meilleur compresseur à vitesse variable, il est primordial de comprendre le fonctionnement de cet appareil. Selon le modèle que vous avez acquis, le compresseur peut être doté d’un moteur thermique ou électrique. Grâce à ce composant, le dispositif active la rotation d’un ou de plusieurs cylindres qui garantissent la compression d’air.

En réalité, ce matériel aspire l’air ambiant pour le comprimer afin qu’il atteigne un certain niveau de pression. À ce moment, le moteur s’arrête automatiquement puisqu’il est prêt à l’emploi. Ceci dit, il peut être utilisé pour assurer l’alimentation de divers équipements pneumatiques.

 

 

Quels sont les différents types de compresseurs

Il est nécessaire de connaître les différents types de compresseurs qui existent sur le marché afin de trouver plus facilement celui que vous recherchez. En vous référant aux caractéristiques de chacun d’entre eux, vous pouvez définir le modèle qui correspond aux interventions à réaliser.

Il existe généralement trois familles de compresseurs qui ont chacun leurs spécificités. Pour commencer, nous allons parler du modèle portatif. Cet équipement est idéal pour venir à bout de petits travaux de bricolage au quotidien. En effet, il est conçu pour diverses tâches comme l’agrafage, le nettoyage ou encore le gonflage. La réserve d’air qui l’accompagne se transporte aisément. En termes de performance, ce matériel affiche une puissance qui peut atteindre les 1,5 CV ainsi qu’une restitution avoisinant les 8 m3/h. La plupart des clients recommandent ce produit puisqu’il offre une grande praticité d’usage face à sa légèreté.

Le marché regorge également de compresseur monocylindre qui est un exemplaire plutôt classique compte tenu de ses caractéristiques techniques. Contrairement au modèle portatif, celui-ci peut être utilisé pour les travaux un peu plus intenses. Bien évidemment, il peut continuer à fonctionner sur une plus longue durée. Selon le produit que vous choisissez, ce dispositif offre une capacité de restitution de 40 l/h avec une pression de 8 bars. Concernant la contenance de la cuve, elle peut atteindre 250 litres pour les plus grands modèles. Ce compresseur est généralement doté de poignée et de roue pour que vous puissiez le déplacer en toute aisance malgré son poids un peu plus élevé.

Enfin, il y a le compresseur bicylindre qui est équipé d’un second cylindre permettant de générer davantage d’air comprimé. Il est capable de fonctionner avec une pression allant jusqu’à 13 bars. De plus, il s’accompagne d’une plus grande performance pour réaliser des travaux intensifs. Compte tenu de sa puissance et du débit d’air maximal de 500 l/h, ce dispositif s’adapte aux utilisations professionnelles. C’est pourquoi il est visible dans de nombreux ateliers.

 

Procédure de montage et utilisation du compresseur

Afin de pouvoir bénéficier pleinement d’un excellent compresseur à vitesse variable, vous devriez connaître avant tout les bons gestes à adopter lors de la manipulation. Une fois que vous avez fini de déballer l’appareil, vous pouvez procéder au montage. Pour ce faire, il va falloir commencer par installer correctement les roues en suivant les consignes dans la notice. Après cela, vous devez visser les culasses afin de faciliter la fixation des blocs de filtration. Puis, il ne reste plus qu’à brancher le dispositif avec une prise compatible selon les instructions.

Une fois le montage terminé, vous pouvez commencer l’utilisation. À ce moment, il faudra penser à vérifier le niveau d’huile et à en rajouter si c’est nécessaire. Vous aurez aussi besoin de contrôler la pression de sortie. Servez-vous de la molette du régulateur pour le réglage de la pression. Enfin, n’oubliez pas de fermer le robinet de purge et de mettre l’interrupteur sur « OFF ».

Afin d’utiliser votre appareil, pensez toujours à vous référer aux recommandations du fabricant. Aussi, veillez à respecter la durée d’utilisation conseillée par le constructeur pour éviter la surchauffe en cours d’usage. Lorsque l’intervention est terminée, appuyez d’abord sur le bouton off et dévissez la vis de purge. Cette opération est nécessaire pour que l’air comprimé s’échappe. Vous pouvez à présent débrancher l’appareil et le ranger dans un endroit où il sera bien à l’abri.

 

 

Mauvaise manipulation du compresseur : quels sont les risques ?

L’utilisation d’un compresseur doit suivre certaines règles de sécurité qui sont généralement mentionnées dans le manuel. C’est pourquoi les experts recommandent de lire attentivement les consignes liées à une bonne utilisation de l’appareil. Cependant, il existe des risques suite à une mauvaise manipulation que vous devriez connaître avant de vous en servir.

Même si vous avez choisi un compresseur moins cher que d’autres, vous devrez toujours éviter les manipulations qui pourraient entraîner des problèmes plus graves. Sachez alors que l’usage de ce matériel pourrait avoir des conséquences néfastes sur votre santé et celle de votre entourage. Étant donné que l’air comprimé n’est pas destiné à être respiré, ayez l’habitude de porter un masque de sécurité et des lunettes de protection à chaque usage.

Un compresseur peut également exploser à cause des étincelles générées pendant l’emploi. Par conséquent, vous devriez l’utiliser le plus loin possible des produits inflammables pour réduire les risques d’accident. Aussi, une mauvaise manipulation augmente les risques de brûlure, d’où l’importance de le surveiller en permanence. Lorsque ce genre d’appareil entre en contact avec diverses matières comme l’eau, elle peut générer une décharge électrique. Cette dernière peut s’avérer dangereuse si vous ne faites pas attention. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser le dispositif à l’abri de l’humidité. Par ailleurs, ne touchez jamais cet équipement si vous avez les mains mouillées afin de prévenir les accidents.

Au fil du temps, votre appareil pourrait présenter des dysfonctionnements divers. Ils peuvent être dus à l’usure du dispositif ou à des composants endommagés. Dans tous les cas, la panne devrait être réglée rapidement pour que vous puissiez utiliser à nouveau l’équipement. Cependant, ne démontez jamais votre compresseur pour essayer de le réparer. Faites plutôt appel à un technicien qui sera capable de procéder convenablement aux réparations nécessaires. Cette initiative est aussi fortement encouragée si vous tenez à améliorer la durée de vie de l’appareil.