Dernière mise à jour: 17.10.19

 

Avant de passer l’examen du permis de conduire, tout le monde suit les règles à la lettre. Après l’obtention du fameux sésame, l’attention se relâche, et les déviations prennent petit à petit le dessus, jusqu’à ce qu’un inévitable vienne remettre de l’ordre. Voici un rappel des comportements prohibés au volant.

 

Les interdictions liées à la technologie

Les constructeurs automobiles équipent aujourd’hui leurs produits d’innombrables gadgets d’aide à la conduite, dans l’objectif de sécuriser les usagers de la route. En parallèle, la technologie de l’information et de la communication atteint également des sommets en termes d’efficacité. Cependant, les deux secteurs semblent ne pas faire bon ménage, même s’il s’agit de la finalité recherchée à l’origine. En effet, le nombre d’accidents provoqués par une utilisation « incontrôlée » de cette technologie démontre une évidence. Les autorités n’ont pas attendu davantage pour sévir, et vous devez vous y plier pour éviter bien des désagréments. Voici une petite liste de ce que vous ne devez plus faire au volant, même si vous disposez d’un équipement technologique dernier cri.

Téléphoner constitue le premier geste qui vous coûtera une amende salée et des points sur votre permis. Vous risquez même de vous le faire retirer en fonction du contexte. Conduire nécessite que vos mains exécutent les gestes requis au volant. Or, tenir un téléphone les désengage de la fonction qui leur est attribuée, et le risque d’accident s’accroît en conséquence. Par ailleurs, la Loi a désormais interdit l’usage de kits non adaptés pour discuter au volant. Si vous deviez vraiment le faire, le kit mains libres voiture à utiliser doit disposer du système Bluetooth intégré ou en seconde monte, et d’une compatibilité avec les commandes au volant. En recourant à cet équipement spécifique, le fait de converser en pleine conduite peut être toléré. Néanmoins, un agent verbalisateur aura toute latitude de vous sanctionner quand même s’il l’estime nécessaire.

Dans la même foulée, le fait de vérifier vos SMS ou de lire vos e-mails, ou pire, vouloir en envoyer peut vous coûter cher. Votre Smartphone dispose des dernières fonctionnalités et vous permet de rester au courant de tout, où que vous soyez. Seulement, cette possibilité se heurte à un mur devant la réglementation qui régit le Code de la route. Dès que vous prenez place derrière le volant, vous vous dédiez à une seule tâche : conduire de façon sereine. En effet, le fait de recevoir un e-mail et d’en découvrir le contenu pourrait entraîner des conséquences psychologiques susceptibles d’altérer votre contrôle, et donc de créer un danger potentiel pour les autres et pour vous-même.

D’autre part, les véhicules sont aujourd’hui équipés d’accessoires à la fois utiles et agréables. Cependant, vous devez les utiliser de façon réfléchie et dans un contexte qui ne présente en aucun cas des risques. Compulser une carte routière ou l’écran de votre GPS pour trouver un itinéraire retiendra une partie de votre attention, et la concentration sur la conduite s’en retrouvera logiquement amoindrie. Les forces de l’ordre n’hésiteront pas une seconde à vous appréhender et vous verbaliser s’ils vous surprennent dans cette opération. Par extension, s’agissant toujours d’écran, vous vous rendrez évidemment compte que vous n’avez strictement pas le droit de regarder un film sur l’écran de votre lecteur DVD auto. Vous devez vous concentrer sur la route et les conditions de circulation. Pour ne pas succomber à la tentation de jeter un coup d’œil furtif, placez l’écran hors de votre champ de vision.

 

 

Les interdictions liées à l’habitude

Lorsque vous maîtrisez bien votre machine, vous y ajoutez souvent de petits gestes supplémentaires, parfois de manière inconsciente. Ces derniers peuvent pourtant vous coûter cher, pour ne pas dire la vie, dans les situations extrêmes. Ainsi, il importe de les mettre en lumière pour en dévoiler les dangers.

La première (mauvaise) habitude est représentée par le fait de fumer. Plus précisément, fumer au volant au sens propre n’est pas défendu, c’est l’opération qui consiste à allumer la cigarette alors que vous roulez qui est condamnable. En effet, si la gêne provoquée par l’usage d’une allumette ou d’un briquet ne nécessite plus d’être développée, le recours à l’allume-cigare n’exclut pas le danger pour autant. Imaginez juste une seconde une petite maladresse de votre part. En laissant tomber l’outil brûlant sur vos cuisses ou dans d’autres parties moins accessibles, vous aurez une réaction réflexe qui risque de se répercuter sur le comportement de votre véhicule. Comme quoi, il s’agit d’une preuve supplémentaire que fumer tue. Il est donc évident que vous faire arrêter parce que vous étiez en train d’allumer une cigarette vous coûtera cher.

Dans un registre différent, le Code de la route ne mentionne pas la possibilité de vous maquiller en voiture. En tant que passagère, l’opération est possible tant qu’il n’y a pas trop de trépidations, mais en tant que conductrice, abstenez-vous. Non seulement vous risquez de rater le résultat, mais en plus vous risquez de vous blesser et de provoquer un accident par inattention.

Enfin, une situation qui peut également vous valoir une verbalisation plus ou moins lourde consiste à envoyer votre musique à fond. Toute votre audition en sera absorbée, et une partie de votre attention y sera dédiée. En outre, la nuisance sonore est répréhensible par la loi, dans la mesure où elle constitue une gêne pour les autres.

 

 

Les interdictions liées à un état physique

En fonction des moments, l’appel du corps peut provoquer des déconvenues lorsque vous êtes au volant. Mais plus que la répercussion physique, vous faire prendre en flagrant délit en situation physique non intègre peut vous désavantager lourdement.

Les conditions physiques à tenir en compte concernent la somnolence et la faim. Dans cet état physique, tous les réflexes somnolent également, et vous avez toutes les chances de provoquer un accident grave. Si la situation se présente, prenez la peine de vous arrêter et de prendre cinq minutes de sommeil, vous vous réveillerez plus dispos. Profitez-en également pour grignoter quelque chose avant de reprendre la route plus sereinement.