Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Les conducteurs sont souvent distraits lorsqu’ils conduisent tout en ayant une conversation téléphonique. La Loi a de ce fait imposer une réglementation quant à l’utilisation d’un portable en pleine conduite. Cette réglementation a été mise à jour le 1er janvier 2015.

 

Distraction au volant

Il existe plusieurs sources de distractions au volant qui pourraient vous amener à quitter des yeux la route. Que ce soit pour paramétrer votre GPS, fumer une cigarette, discuter avec les passagers, mais surtout lorsque vous manipulez votre téléphone. Un manque d’attention sur la route peut vite mener à un accident. Ainsi, en écrivant un texto ou en répondant à un appel pendant que vous conduisez, vous mettez en danger les usagers de la route ainsi que vous-même et vos passagers. En étant distrait, vous risquez aussi de griller un feu de circulation ou même de rouler sur un piéton.

Si l’envoi ou même la lecture de SMS au volant est interdit, répondre aux appels entrants peut encore se faire d’une manière plus sûre à l’aide des kits mains libres. Ces outils sont censés permettre la réception d’appel entrant sans avoir à garder en main le portable. Cependant, une enquête réalisée par l’association de Prévention Routière a révélé que 4 conducteurs sur 10 passent encore des appels au volant avec le téléphone en main. Malgré la présence de plusieurs kits mains libres adaptables aux portables, très peu optent pour ces solutions. Seuls 10 % des conducteurs utilisent des kits adaptés.

Par ailleurs, le fait d’avoir une conversation tout en conduisant reste distrayant même avec un kit mains libres. En effet, le conducteur peut être absorbé par sa discussion au téléphone et commettre des erreurs qui peuvent être lourdes de conséquences. D’une manière similaire, écouter de la musique en pleine route peut aussi distraire le conducteur surtout s’il utilise une oreillette ou un casque qui l’isolerait complètement. Ce point a d’ailleurs été abordé dans la nouvelle réglementation routière contenue dans l’article R.412-6-1.

 

 

La loi sur l’utilisation de kit mains libres et oreillettes

Le téléphone est de plus en plus présent dans le quotidien des gens si bien que les conducteurs de véhicules sont amenés à l’utiliser même au volant. Ceci peut être par habitude, inadvertance ou par dépendance. En effet, que ce soit pour communiquer des messages importants ou juste pour être présent sur les réseaux sociaux, le téléphone peut s’utiliser n’importe où et n’importe quand. Il est donc devenu la principale source de distraction au volant.

Pour ne pas que ce phénomène prenne de l’ampleur et engendre plus d’accidents, la Loi est devenue plus sévère quant à l’utilisation de ce dispositif au volant d’un véhicule. Elle stipule que l’usage d’un téléphone tenu en main pendant la conduite au volant est interdit. Elle interdit aussi aux conducteurs le port d’oreillettes ou casque-écouteur. Des exceptions existent cependant pour les appareils correcteurs de surdités portés par les malentendants.

De ce fait, tout appareil porté à l’oreille, avec ou sans fil, susceptible d’émettre un son est interdit pour les usagers de la route. Les kits mains libres sous forme d’oreillettes sont de ce fait désormais interdits. Ceux qui enfreignent cette réglementation encourent une contravention de 4e classe. Celle-ci inclut une perte de 3 points sur le permis, une amende forfaitaire de 135 euros, une amende minorée de 90 euros et une amende majorée de 375 euros.

Cette réglementation s’applique à tous les usagers de la route, que ce soit une voiture, une moto ou une bicyclette. Toutefois, pour la bicyclette, il n’y a pas de points perdus, mais uniquement une amende et une contravention.

Les véhicules d’intérêts généraux prioritaires cités dans l’article R.311-1 font exception à cette Loi. Une exception est aussi faite dans le cadre de l’enseignement de la conduite et lors de l’examen de permis de conduire de certains véhicules. Ce sont les cyclomoteurs, les motocyclettes, les tricycles et les quadricycles motorisés. Au volant, vous êtes toutefois autorisé à prendre un appel sur votre téléphone à condition que celui-ci soit en mode haut-parleur et que vous ne le teniez pas à la main.

Similairement, les appareils qui diffusent le son dans les enceintes automobiles sont permis. Pour les conducteurs de moto, les dispositifs de type intercom Bluetooth intégrés au casque sont autorisés. D’autres types de kits mains libres sont autorisés par la Loi et vous en aurez sûrement besoin pour pouvoir utiliser votre téléphone au volant sans risque.

 

 

Les dispositifs autorisés

Les solutions les plus courantes font appel à l’emploi de technologie sans fil. Une fois votre téléphone connecté par Bluetooth à un appareil de diffusion, il vous sera possible de recevoir des appels sans avoir à saisir votre portable. Les kits mains libres Bluetooth avec haut-parleur intégré se fixent par exemple sur un allume-cigare ou un pare-soleil. Une fois connectés au téléphone, ils sont capables de retransmettre une conversation. Les kits mains libres avec transmetteurs FM permettent quant à eux d’utiliser les haut-parleurs de la voiture pour retransmettre le son. Ils disposent d’un micro pour permettre de communiquer sans passer par le téléphone. Ce type de dispositif se place sur l’allume-cigare et se connecte au téléphone par Bluetooth.

Pour les GPS/PND Bluetooth, un kit mains libres est initialement inclus dans le GPS. Un micro intégré et un haut-parleur présent sur le dispositif permettent dans ce cas de retransmettre les conversations. Toujours avec le Bluetooth, les kits mains libres de première monte intégrés à l’autoradio de votre voiture font partie des solutions légales. Les micros dans les pare-brise et les haut-parleurs de la voiture se chargent de transmettre la communication une fois que le téléphone est connecté.

Dernière solution, les autoradios avec kits mains libres intégrés. Ce type de dispositif se pose dans l’emplacement de l’autoradio et convient aux véhicules anciens. Le micro est déporté et un système de commande intégré au volant permet de décrocher tout en gardant le contrôle du véhicule. Il fonctionne aussi par Bluetooth. Ces différents kits sont disponibles sous plusieurs modèles, ce qui rend difficile le choix lors d’un achat. Pour vous simplifier la tâche, voici notre sélection des meilleurs produits.