Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Le moteur de votre voiture refuse de redémarrer après avoir été entreposé un long moment ? Ou encore, votre batterie s’est déchargée à un taux si critique que le voyant s’est éteint? N’hésitez pas à user d’un booster de démarrage pour lui redonner vie, le temps que vous puissiez régler le problème de recharge.

 

Comment fonctionne un booster de batterie ?

Sachez avant toute chose qu’un booster de démarrage est différent d’un bon chargeur de batterie de voiture. C’est un appareil qui sert, comme son nom l’indique, à offrir le peps nécessaire à votre batterie pour lui permettre de redémarrer le véhicule, mais il ne sert aucunement à recharger votre batterie. Il vous faut donc, après l’avoir utilisé, procéder à une vraie recharge de la batterie pour le rendre utilisable. Alors, comment un booster fonctionne-t-il ? Eh bien, c’est simple. 

Cela fonctionne exactement de la même manière que lorsque vous reliez les batteries d’une voiture en état de marche et d’une autre qui est tombée en panne pour donner à ce dernier un peu de charges afin de lui permettre de redémarrer. De même, le booster envoie une impulsion assez forte à votre batterie à plat pour qu’il puisse enclencher sans grand problème le démarrage de votre véhicule. Une chose que la plupart des chargeurs de batterie ne peuvent faire en raison de leurs régulations d’intensité.

 

 

Comment choisir un bon booster de démarrage ?

Pour ne pas vous tromper en fonçant tête baissée vers un modèle moins cher, faute de savoir comment acheter le meilleur booster de batterie, voici quelques critères à voir lors de votre achat.

Il s’agit tout d’abord de la puissance de démarrage qu’il faut bien choisir en fonction de votre type de véhicule et de la puissance de son moteur. Pour de petites voitures de type citadin par exemple, un petit booster compact de 200A est suffisant en plus d’être plus maniable. Par contre, pour les plus gros véhicules de type SUV ou grande berline, le mieux est de porter votre choix sur un démarreur de format plus large certes, mais aussi avec une plus grande puissance de 400 A et plus. Il y a ensuite la tension de votre batterie. Si la plupart des véhicules ont un moteur de 12 V environ, les plus gros modèles tels qu’un camion ou autres voitures de grande taille peuvent avoir un moteur nécessitant jusqu’à 24 V. Il est donc important de bien vérifier ce critère pour avoir un bon booster de démarrage. 

Enfin, vous devez voir la longueur des câbles qui vous serviront à relier les bornes de votre batterie à votre démarreur. Le mieux, et pour un plus grand confort d’utilisation, c’est d’avoir un long câble pour effectuer l’opération. Pour les petits boosters de bases, il ne mesure souvent pas plus de 30 cm ce qui est tout juste assez pour les véhicules de taille moyenne. Pour les gros modèles, privilégiez une longueur de câble plus longue.

 

Quels sont les risques liés à l’utilisation d’un booster de démarrage ?

Pour ceux qui ont peur d’utiliser un booster de démarrage trop puissant par peur d’endommager la batterie de leurs voitures ou ses systèmes électriques, sachez qu’il n’y a aucun risque de ce côté-là. En effet, durant le redémarrage, la batterie ne tirera du booster que la puissance qui lui est nécessaire pour effectuer le processus. Il n’y a donc aucun risque de surcharge d’énergie qui puisse endommager la batterie. Le risque se situe plutôt dans la manipulation, lors de l’installation du booster. 

En effet, vous devez impérativement vous assurer de relier les bonnes bornes aux bons câbles, car dans le cas contraire ou dans le cas où les deux parties se touchent, vous risquez au minimum de vous brûler à cause des étincelles que cela risque indéniablement de provoquer. Dans les cas les plus graves, la batterie risque d’exploser ce qui causera beaucoup de dégâts, autant sur votre personne que sur votre voiture. Alors, nous ne cessons pas de le répéter, vérifiez votre branchement même si vous possédez un des modèles récents qui sont normalement sécurisés contre ce type d’accident.

 

 

Comment garantir une utilisation sécurisée ?

Alors, comment utiliser votre booster de démarrage en toute sécurité ? Rien de plus simple, il ne vous suffit que de suivre les étapes suivantes. Tout d’abord vérifier que celui-ci est bien chargé ou sinon à moitié. Sachez que pour fournir la puissance nécessaire au redémarrage, un booster doit en moyenne être chargé entre 3 à 6 heures selon sa puissance. Ensuite, il vous faut couper complètement le contact de votre voiture et éteindre tous matériels électriques à proximité pour éviter les accidents.

Ceci fait, vous pouvez ouvrir le capot de votre véhicule et placer le booster. Attention ! Cela doit être de sorte que le câble positif qui est souvent représenté de couleur rouge soit relié à la borne positive de la batterie et le câble négatif généralement de couleur noire soit relié à la borne négative de la batterie. Puis, après avoir bien vérifié que tout est en place, vous pouvez allumer votre booster et attendre à peu près deux bonnes minutes avant d’essayer de démarrer votre moteur. 

Cela ne marche pas toujours au premier essai, ne vous en faites pas si c’est votre cas, surtout pour les batteries qui sont réellement à plat. Il faut souvent un second ou un troisième essai avant d’entendre le moteur vrombir de nouveau. Un simple conseil que nous vous prodiguons est d’attendre quelques bonnes secondes avant chaque essai. Enfin, après que le véhicule ait redémarré, vous pouvez débrancher le booster en commençant par la prise négative. Évitez d’éteindre de nouveau le moteur avant d’arriver à un lieu où vous pourrez recharger la batterie et roulez au moins vingt minutes.