Quels sont les modèles et générations de Mercedes Classe A ?

Dernière mise à jour: 27.06.22

 

Du monospace familial à la berline high-tech, la Mercedes Classe A touche toutes les générations depuis son lancement en 1997. Vous voulez en savoir plus sur les 4 générations et les étonnantes évolutions de ce véhicule à succès ? Vous avez l’intention d’acheter ou de louer un modèle essence, diesel ou hybride rechargeable ? Notre guide sur l’intégralité de la gamme pour un achat ou un leasing Mercedes Classe A réussi !

 

Mercedes Classe A de 1re génération : le type 168 (1997)

Tout commence dans les années 1990, lorsque le constructeur allemand Mercedes-Benz cherche à créer un petit modèle de voiture afin de descendre l’accès à sa gamme. Le concept-car est d’abord présenté sous le nom de Vision A 93 au salon de l’auto de Francfort en 1993, dans un style totalement inhabituel. Un monospace compact avec un intérieur généreux, une architecture sandwich à plancher surélevé et une traction avant, de quoi étonner le public. 

Le design original de la Mercedes Classe A se combine à une volonté de fabriquer un véhicule écologique. Ainsi, la première version est agrémentée d’un moteur essence ou diesel 1,2 L à faibles émissions, combiné à une transmission à variation continue (CVT). Les matériaux sont également pensés pour un recyclage ultérieur, tout en permettant d’essayer l’aluminium sur la carrosserie. Un défi créatif qui se lance alors en 1997 avec la présentation officielle de la Mercedes Classe A type 168 au salon de Genève. 

Après un test de stabilité désastreux et l’installation d’un correcteur électronique de trajectoire sur le modèle, Mercedes-Benz procède à un restylage en 2001 avec la spacieuse version V168 Family. La première génération de Mercedes Classe A est commercialisée jusqu’en 2004, pour plus d’un million d’unités produites dans le monde.

Mercedes Classe A de 2e génération : le type 169 (2004)

Pour remplacer la W168, la Mercedes Classe A W169 fait son apparition en 2004 sur le marché de l’auto. Elle offre un large choix de motorisations à essence ou turbodiesel, couplé à une transmission manuelle ou automatique. Avec son restylage en 2009, elle en propose douze au total.

Autre particularité, la deuxième génération de Mercedes Classe A est déclinée en 5 portes (W169) ou 3 portes (C169). Le design est conservé mais légèrement redessiné pour donner au véhicule un aspect plus mature : phares avant en amande, le caractère penché avec le prolongement entre le pare-brise et le capot… En longueur, elle atteint les 3,84 mètres et s’alourdit de 150 kg.

On lui connaît égalemen​t une version électrique, la Mercedes Classe A W169 E-Cell, produite en 500 exemplaires. Pour un moteur de 97 ch et une vitesse maximum de 150 km/h, son autonomie dépasse les 200 km.

 

Mercedes Classe A de 3e génération : le type 176 (2012)

En 2012, la troisième génération prend le relai avec la W176, un modèle plus audacieux qui abandonne le style monocorps pour une carrosserie bicorps en 5 portes. Le constructeur allemand se rapproche alors du design de ses concurrents : Audi A3, BMW Série 1 et Volvo V40 qui cartonnent sur le marché.

En 2015, un léger restylage la dote de nouvelles motorisations en entrée de gamme. Des versions sportives lui sont également créées sous le nom de W176 AMG, boostant le véhicule jusqu’à 381 ch.

Mercedes Classe A de 4e génération : le type 177 (2018)

La dernière génération de Mercedes Classe A voit le jour en 2018 lors d’un événement privé à Amsterdam. Un regard perçant, des lignes plus fines, une calandre imposante façon « diamant », la luxueuse W177 cible une population plus jeune. La voiture s’allonge jusqu’à 4,42 m et élargit son volume de coffre de 370 L. La tableau de bord est redessiné en proposant un éclairage d’ambiance.

La voiture s’équipe de technologies embarquées, d’un double écran de 10 pouces chacun et d’un système multimédia MBUX. La carrosserie de la quatrième génération se décline en 3 versions, bicorps et tricorps, et en une finition sportive AMG poussant jusqu’à 421 ch.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 Commentaires