Dernière mise à jour: 31.07.21

 

Même si les constructeurs ont grandement avancé en matière de design de moto, le style vintage est toujours apprécié. Pour les amateurs de moto ancienne et de 2 roues classiques, toutes les occasions sont bonnes pour faire une acquisition abordable. Dans ce guide, nous vous présentons 4 motos néo-rétro les plus prisées du marché.

 

Moto Guzzi V7

Apparue pour la première fois en 2008, elle est élégante, elle est stylée, elle est sobre et elle est italienne, il s’agit bien évidemment de la V7. Cet engin bicylindre en V de 744 cc dispose de 49 ch lui permettant d’effectuer 6800 tours par minute. Avec un réservoir de 17 litres et une consommation plus ou moins modérée, la Guzzi V7 fait toujours chavirer les cœurs.

Depuis son apparition, cette moto vintage a été revisitée dans plusieurs déclinaisons comme le modèle sport, classique, spécial, stone, café ou encore le racer. Une fois que vous avez les mains sur le guidon, cet appareil vous offre un confort directement palpable. En donnant un coup de gaz, on entend un couple de renversement assez léger qui est à la fois charmant et divertissant. Si cette bécane est plus à l’aise pendant les promenades du dimanche, la version traditionnelle possède un amortissement moins robuste.

Sur une piste plus ou moins escarpée, on remarque immédiatement une vibration assez embêtante. Cependant, même si cette moto Guzzi ancienne n’est pas la plus adaptée pour les grandes aventures routières, elle fait tout de même le travail. Avec un système de freinage fiable, elle affiche une performance plus ou moins satisfaisante. Un des points forts de ce modèle est le fait qu’il dispose d’une transmission par cardan qui veut dire que cette moto ancienne pas chère ne dispose pas d’une chaîne qu’il faudra entretenir. Outre son caractère abordable, la V7 est facile à piloter avec une selle basse de 790 mm qui s’adapte à tout type de morphologie.

Ducati scrambler

Si elle s’est contentée de reprendre quelques aspects de moto vintage, ce modèle avec un design moderne et une conception italienne n’a rien à envier aux autres. La Ducati retro affiche une apparence très attirante avec un système mécanique qui a du punch. Entre les 2 roues se place un moteur bicylindre V de 803 cc doté d’une distribution desmodromique provenant d’un ancien modèle. Avec 75 ch à sa disposition, ce modèle peut effectuer 8000 tours par minute et offre une dose de couple suffisante pour profiter d’une bonne quantité d’adrénaline sur la route.

Ayant connu également plusieurs versions comme l’Urban enduro, la flat track ou encore l’icône, cette Scrambler vintage demeure adorable et agréable à piloter. La selle de 800 mm de haut la rend d’ailleurs confortable pour les différents types de gabarits qui veulent posséder cette beauté. Conçu pour un usage citadin, ce modèle embarque une fourche inversée Kayaba de 41 mm ainsi qu’une garde au sol performante. Pour rester maniable à tout moment, la scrambler moto ne pèse que 187 kg une fois que le réservoir de 13.5 litres est rempli.

S’il fallait trouver un quelconque point faible à cette moto, ce serait ses embrayages qui s’usent vite et son autonomie assez limitée vu son petit compartiment à carburant. Toutefois, le prix de ce modèle de 2014 reste intéressant pour ceux qui veulent l’acquérir.

 

Royal Enfield Bullet 500

S’il fallait trouver un modèle qui met totalement de côté un caractère sportif en termes d’utilisation, la Bullet 500 serait la candidate idéale. Prenez place dans une selle bien épaisse, et vivez chaque mètre parcouru dans un confort total au guidon d’un bolide qui adopte un look des plus attrayants. Disposant d’un moteur monocylindre  a2 de 499 cc, il extrait 28 ch. Avec une cadence de 5220 tours par minute, c’est la moto vintage parfaite pour des conducteurs citadins qui souhaitent acquérir un engin simple et facile à maîtriser.

Mieux encore, il dispose d’un prix qui intéresserait le premier venu comme les plus passionnés de ce genre de 2 roues. Grâce à un modèle à injection qui lui donne un meilleur agrément, dites adieu aux démarreurs à kick qui peuvent être problématiques. La particularité du moteur monocylindre culbuté réside aussi dans le fait que le refroidissement par air génère des vibrations qui offrent ensuite une sensation agréable pendant la conduite.

Si la Bullet 500 a besoin d’une vérification plus ou moins récurrente avec les quelques boulons qu’il faut resserrer, son entretien s’avère simple et abordable. Ainsi, si vous cherchez une moto monocylindre, nous vous recommandons ce néo rétro classic. Avec un réservoir vide, ce modèle pèse 187 kg, ce qui est tout de même correct. Elle sera toutefois plus difficile à manier pour une personne avec un petit gabarit à cause d’une selle de 850 mm de hauteur. Enfilez une combinaison de moto et profitez du confort offert par ce bijou.

Triumph Bonneville

Comment passer à côté de cette moto de style ancien qui a fait ses débuts avant la mode néo-rétro qui est la Bonneville ? Son histoire débute en 1958 et elle s’est directement imposée parmi les plus grandes icônes avec son charme vintage et son agrément plus moderne. Ce modèle Triumph est réapparu au cours de l’an 2000 avec une apparence riche en courbe assez voyante et une ligne basique intemporelle. Vue de profil, cette moto est presque aussi banale qu’un petit engin traditionnel, mais avec une esthétique plus travaillée sur les détails.

Dotés d’une selle très basse avec seulement 740 mm de hauteur, les grands gabarits devront faire des efforts pour fléchir les genoux pour être totalement confortables. Équipé d’un moteur bicylindre en ligne de 865 cc, il dispose de 70 ch qui se veulent accessibles et faibles en vibrations. Malgré cette force, cette moto look rétro offre une utilisation très basique qui n’est pas faite pour les grands voyages. En regardant de plus près, elle ne dispose d’aucune protection, ce qui correspond bien à son image classique.

En ce qui concerne la polyvalence, sa cavalerie est amplement suffisante pour en témoigner. Contrairement à un moteur ancien, cette version dotée d’injection affiche une meilleure fiabilité ainsi qu’une plus grande résistance. D’ailleurs, les frais d’entretien sont plutôt abordables sachant qu’elle ne nécessite pas vraiment d’énormes traitements.   

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES