Dernière mise à jour: 13.04.21

 

Dans le continent européen, le premier producteur de bioéthanol est la France. Aussi appelé Super éthanol, ce produit est désormais disponible au niveau des stations-service sous le nom de E85. Il est issu de la filière agricole et est composé de 65 à 85 % d’éthanol ainsi que de SP95. C’est un biocarburant écologique et économique. Toutefois, selon des dires, le bioéthanol n’est pas si « parfait ».

 

Véhicules et moteurs concernés

Vu le prix de l’E85 qui auprès d’une station E85 varie de 0,65 € à 0,85 € le litre, et l’économie que l’on peut faire en l’utilisant, il est normal de se demander quelle voiture peut rouler à l’éthanol. Aussi, le kit bioéthanol est-il obligatoire si l’on veut consommer ce carburant ? Tout comme le fait de se demander s’il est nécessaire de toujours avoir un chargeur de batterie dans sa voiture. ll est important de savoir qu’un véhicule essence est transformable en une voiture bioéthanol. Cette dernière peut alors rouler avec ce carburant grâce à l’usage d’un kit bio éthanol homologué. Pour en bénéficier, il faudra prévoir entre 600 € et 1400 €, selon le composant et le type d’automobile. 

Le modèle Ford T fonctionnant à l’alcool a été conçu par Ford au début du 20e siècle, mais à cause des carburants pétroliers, son succès était bref. Grâce aux kits bioéthanol, ce carburant fait son come-back. Au tout début, le Flex fuel est le moteur de prédilection du super éthanol. Il existe aussi des modèles qui peuvent rouler sans ce kit comme le Peugeot e-208, le Renault ZOE, le Dacia Spring ainsi que tous les flexfuel d’origine, tels que l’Opel flexfuel, le Ford Flexifuel, le Renault Bioéthanol et le Volvo flexfuel. Ce sont des véhicules compatibles E85 sans kit. Si vous disposez d’une automobile VMC, c’est-à-dire que si cette dernière roule à l’essence et qu’elle est équipée de ce genre de moteur, vous pouvez utiliser du bio éthanol.

Métamorphoser directement un moteur essence en un moteur Flex fuel à l’aide du kit n’est cependant faisable qu’en fonction de la version et du type de voiture. Cette transformation est possible avec la majorité des moteurs conçus après les années 2000 et de moins de 14 chevaux. Les véhicules diesel sont quant à eux incompatibles. 

Un kit est, en général, composé d’un boîtier superéthanol et d’un faisceau de câbles. Ce dernier est requis pour le branchement lors du montage. Avant d’essayer le bio éthanol sans kit ou d’en installer une et pour être sûr de la convenance, il est conseillé de contacter le constructeur pour se renseigner. D’ailleurs, plusieurs enseignes proposent le placement.

Mais pour vous donner une idée de la compatibilité ou non de votre voiture, sachez que sous les conditions suivantes, il est fortement déconseillé d’utiliser le bio éthanol :

 – Lorsque le véhicule est lourd

 – Lorsque vous empruntez une autoroute avec une automobile pas assez puissante,

 – Lorsque la température est basse (aux alentours de 0 °C)

Ainsi, pour rouler à l’éthanol, il existe 2 possibilités : soit l’achat d’une voiture bioéthanol ou flexfuel soit l’acquisition et l’installation d’un boîtier. Afin d’être bien fixé, le mieux est de s’adresser directement à un professionnel. En roulant à l’E85, la garantie des vices cachés ainsi que celle commerciale seront perdues dans le cas où votre véhicule n’est pas adapté.

Boîtier homologué

Rouler au bioéthanol est une alternative pour réduire le budget carburant, mais fixer un boîtier ne suffit pas, il est nécessaire de savoir lequel choisir et quel montant préparé.

 – Les véhicules à essence adaptés

Le boitier E85 se place sous le capot au niveau du moteur pour offrir un fonctionnement optimal avec cette énergie renouvelable. Les voitures à essence sont toutes munies d’une injection électronique multipoints, ce qui permet leur adaptation au boîtier éthanol. Les véhicules avec d’autres types d’injection ou dotés d’un carburateur ne sont pas alors appropriés. Une utilisation du boîtier Flex fuel est ainsi possible avec une voiture essence tant que ces conditions sont respectées : possession d’un véhicule de type Euro 3 ou plus et compatibilité de ce dernier avec le SP95-E10.

 – Le coût d’un boîtier

Le tarif d’un boîtier éthanol est d’environ 150 €, un coût qui, habituellement, inclut déjà l’installation. Cependant, tout dépend de votre véhicule, plus précisément de son nombre de cylindres et de son type d’injection. Pour un prix situé entre 400 € et 1400 €, vous pouvez obtenir une garantie de 2 ans et la pose, en plus du dispositif. Le mieux est, en tout cas, d’opter pour un boîtier homologué et un montage certifié, ce qui n’est possible que si vous vous adressez à un professionnel. Flexfuel et Biomotors sont les premiers fabricants qui mettent sur le marché des boîtiers E85 homologués. Vous pouvez alors jeter votre dévolu sur ses produits ainsi que ceux de ses nombreux partenaires.

 – Quel boîtier choisir ?

Voici quelques points à prendre en compte pour bien sélectionner le dispositif :

 – la puissance en CV qui doit être normalement inférieure ou égale à 14 CV

 – les normes Euro 3, 4, 5 ou 6

 – le type d’injection

Après le montage de ce dispositif, il est nécessaire d’effectuer une reprogrammation de la voiture.

 – E85 et ses avantages

Dans une station bio ethanol, le prix du carburant du E85 est 2 fois moins cher que l’essence, car le litre à la pompe est d’environ 0,7 €. Ce montant allégé permet à son consommateur de faire une économie de 40 % à 50 % comparé au SP-95. Le bioéthanol est très respectueux de l’environnement selon les dires de ses utilisateurs et des professionnels. En effet, les émissions de CO2 qui sortent du pot d’échappement sont abaissées de 40 %. 

C’est la même chose pour les émissions de particules fines qui sont réduites de 90 % et les jets d’oxyde d’azote diminués à 30 %. Comparé à l’essence, le carburant E85 concourt ainsi à la protection de l’environnement tout en vous permettant de profiter d’un gain économique conséquent. Aussi, une fois qu’une voiture à essence est équipée d’un boîtier avec tous les paramètres d’injection, il devient compatible à tous les types de carburants. Vous pouvez également les mélanger en cas de besoin.

Le bioéthanol présente un indice d’octane de 100 à 106 qui est plus élevé que le SP95 et SP98. Cela induit une augmentation de la performance du moteur. L’utilisation de ce carburant contribue à un prolongement de la durée de vie du moteur selon des usagers et des mécaniciens, tant qu’il est installé dans les normes. Par ailleurs, sa production permet de créer de l’emploi pour de nombreuses personnes. 

Toujours est-il qu’il n’y a pas plus économique et écologique que rouler à bicyclette. Cela vous offre les mêmes avantages et vous pourrez en profiter partout. D’ailleurs, voici un guide qui vous donnera l’opportunité de choisir le meilleur vélo de ville parmi ceux présents sur le marché actuel.

Les risques du bioéthanol

Si ce biocarburant présente plusieurs avantages, il existe des inconvénients liés à son utilisation qui sont valables tant sur les voitures compatibles d’origine que sur les véhicules transformés.

 – Dégradations possibles

Introduire une quantité importante d’éthanol par rapport à l’essence peut endommager votre véhicule surtout s’il n’est pas destiné à accueillir du super éthanol. Une certaine proportion doit être respectée pour éviter tous risques. Le carburant peut causer dans le cas contraire un dysfonctionnement et une détérioration du moteur et d’autres pièces, telles que les soupapes et le filtre.

 – Garanties annulées

Quand le bioéthanol est utilisé dans un véhicule non adapté et n’étant pas une voiture bioéthanol, cela cause une annulation des garanties, que ce soit commerciale ou par rapport aux vices cachés. Vous serez alors confrontés à une dépense importante pour le remplacement des pièces endommagées ou les réparations à effectuer.

 – Capacité réduite pour le véhicule

Le carburant bioéthanol peut également avoir des impacts néfastes directs sur les performances de votre voiture. En effet, il a un faible pouvoir lubrifiant qui peut endommager des éléments de l’injection. Son utilisation peut ainsi conduire votre automobile à moins supporter les basses températures. Lors du démarrage à froid, le véhicule prendra plus de temps que d’habitude.

 – À quel point est-il économique ?

À ce niveau, l’E85 est souvent source de surconsommation, ce qui nous amène à remettre en question les points positifs énoncés précédemment. En effet, vous allez consommer 30 % en plus, comparée à l’essence. Mais au fil du temps, rouler à l’éthanol sans kit est quand même économique, car pour 10000 km il réduira vos dépenses à près de 600 €. C’est le carburant le moins cher à la pompe.

 – Le bioéthanol est-il véritablement respectueux de l’environnement ?

Si certaines personnes clament la propreté de l’article vu que rouler avec une voiture bioéthanol minimise l’émission de CO2 jusqu’à 70 %, cela n’est pas valable à 100 %. Bien qu’il soit en mesure d’alléger la pollution sortant du pot d’échappement, la conception de ce carburant implique des éléments chimiques extrêmement polluants.

En outre, lors de sa production on a recours à des machines qui dégagent beaucoup de CO2. La fabrication de ce type de carburant nécessite également de la betterave à sucre, de l’amidon ainsi que du maïs et du blé. En ce sens, afin d’arroser les terrains agricoles, l’on mobilise une quantité d’eau importante.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments