Dernière mise à jour: 04.06.20

 

Disposer d’un système d’alarme sur la voiture constitue un gage de sécurité pour le propriétaire. Cependant, cette installation ne sert strictement à rien, si elle ne fonctionne pas de manière optimale, notamment quand il le faut. Pour vérifier et confirmer que l’équipement est bien configuré, il faut effectuer quelques tests.

 

Vérification à partir de l’extérieur

Lorsqu’un cambriolage se produit sur votre voiture, l’opération commence généralement de l’extérieur. Il s’agit alors du premier pas pour effectuer le test, afin de vous assurer que votre système d’alarme est bien fonctionnel. En effet, il n’y a rien de plus contrariant que de savoir que vous avez investi dans une nouvelle alarme de voiture. Malgré tout, les malfaiteurs ont quand même réussi à faire main basse sur votre sonorisation embarquée de dernière génération, sans que vous n’en soyez alerté. Qu’il s’agisse d’un dysfonctionnement ou d’une négligence au niveau de la configuration, ou même d’une défaillance au niveau de l’alimentation, seul le test pourra confirmer que votre alarme est toujours opérationnelle.

La première agression possible venant de l’extérieur concerne généralement le crochetage des serrures de votre portière. Pour tester que le capteur correspondant est bien actif, verrouillez votre véhicule à l’aide de la télécommande. Ensuite, introduisez délicatement la clé dans la serrure portière. Normalement, le module central s’attend à ce que l’ouverture de la porte se fasse en toute logique avec la télécommande. Elle considérera alors l’introduction de la clé comme une effraction, et l’alarme devrait se déclencher. Dans le cas contraire, vérifiez l’état du capteur, les branchements ou la batterie. Pour information, une batterie faible peut ne pas disposer d’assez d’énergie pour alimenter le système d’alarme.

Un autre moyen d’accéder à l’intérieur de votre habitacle concerne la manipulation des vitres. De l’extérieur, et toujours avec la voiture en mode verrouillé, frappez de manière suffisante sur vos vitres pour contrôler les réactions du capteur de bris de glace. Ces derniers ne doivent pas tarder à transmettre un signal au module central, qui à son tour doit activer la sirène ou envoyer une notification sur votre smartphone. Si tel n’est pas le cas, revoyez les différents branchements, ou la configuration de sensibilité de vos capteurs.

Une dernière variante possible représentant une agression de l’extérieur concerne le vol des roues, notamment pour vous subtiliser vos jantes. Le test est simple, il vous suffit de soulever légèrement un côté du véhicule avec un cric. Il faut garder les portes fermées, pour que la protection anti-soulèvement s’active, en faisant résonner la sirène et en vous envoyant une alerte SMS sur votre portable. En ce qui concerne l’ouverture forcée du coffre, le principe reste normalement le même que celui de l’effraction sur la portière. Dans tous les cas, la batterie doit toujours être suffisamment puissante pour supporter l’alimentation du système d’alarme.

 

Effectuer les tests de l’intérieur

Pour une raison ou une autre, il se pourrait que les capteurs d’ouvertures aient failli à leur devoir, et votre visiteur indésirable aura quand même réussi à investir votre habitacle. À ce niveau, vous avez encore une chance de le prendre sur le fait, à condition que vos différents capteurs internes soient à leur tour en état de fonctionner.

En premier lieu, vous devez alors tester le détecteur volumétrique. Celui-ci se base sur plusieurs données comme la quantité d’air présente dans l’habitacle, la température et le mouvement de cette atmosphère, pour se lancer. Gardez votre alarme activée, puis ouvrez la porte. La quantité supplémentaire d’air qui entre, ainsi que la variation de la température de l’air vont influencer le capteur. Celui-ci va considérer cette situation comme anormale. Si la sirène ne se réveille pas, c’est que le capteur est soit défaillant, soit mal alimenté.

Puis, un autre détecteur utile équipant un système d’alarme efficace se matérialise par un capteur de chocs et de vibrations. Cet élément doit également pouvoir déclencher la mise en marche du système d’alarme si les conditions correspondantes se remplissent, et aussi bien de l’extérieur qu’à l’intérieur du véhicule.

Pour le tester, il vous suffit de donner quelques coups à votre carrosserie, ou de placer une source vibrante à proximité de votre voiture (un groupe électrogène en marche par exemple). Vous pouvez également procéder au test en entrant dans votre véhicule et en bougeant sur votre siège, de manière à faire secouer le véhicule. Un bon détecteur de vibration ou de choc ne saurait ignorer ces situations, sauf en cas de panne.

Contrôler l’efficacité du système à distance

Dans un cas extrême, il se peut qu’un malfaiteur ait réussi à passer outre les barrières précédentes et à emporter votre voiture. Heureusement, les systèmes d’alarme haut de gamme sont conçus avec des fonctionnalités qui peuvent vous aider, même si vous n’êtes plus à proximité de votre véhicule. Pour effectuer le test, il vous faudra la collaboration d’un membre de votre famille ou d’un ami. Son rôle consistera à conduire la voiture loin de chez vous, puis à déclencher l’alarme, pour vérifier que les configurations et les programmes sur votre smartphone reçoivent bien les notifications de vol transmises par le module central.

Ensuite, vous devrez vérifier si le transpondeur vous indique la localisation réelle de votre véhicule, ce que le conducteur vous confirmera, puisqu’il est dans la voiture. À quelques mètres près, un bon transpondeur peut en effet transmettre les localisations géographiques en temps réel, mais si tel n’est pas le cas, vous devrez réinitialiser votre configuration et recommencer tous les paramétrages.

Enfin, un dernier recours proposé par un système d’alarme haut de gamme vous permet d’immobiliser votre véhicule, où qu’il soit. En effet, il vous suffit de lancer l’application qui coupe le moteur, et votre voiture s’arrêtera exactement là où il se trouve. Le conducteur qui effectue le test avec vous confirmera si la voiture s’est bien arrêtée, ou s’il faut encore procéder à un nouveau paramétrage.

À ce stade de la situation, vous avez l’assurance que votre système d’alarme fonctionne bien, et que votre véhicule est alors sous bonne garde.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments