Dernière mise à jour: 23.09.21

 

Si l’embrayage est la pièce la plus importante d’un véhicule, ceci s’explique par le fait qu’il sert de lien entre le moteur et les roues. Le moindre problème va très rapidement générer de lourdes conséquences tant sur votre conduite que sur votre confort. Voilà la raison pour laquelle il est important d’être à l’écoute de votre voiture et de changer d’embrayage quand il le faut. Découvrez les signes qui indiquent lorsque l’embrayage est défectueux.

 

Décryptage de l’embrayage

En tant que conducteur, vous savez certainement que si la voiture avance, c’est grâce à l’embrayage, l’accélérateur et la pédale de frein. Et si le rôle de l’accélérateur et des freins est facilement compréhensible, ce n’est pas le cas de l’embrayage. L’embrayage est pourtant un élément qui joue grandement sur le fonctionnement de la voiture. Entrant directement en liaison avec la boîte de vitesses de la voiture, il permet d’adapter la puissance du moteur à la vitesse souhaitée. Alors, plus le chiffre qui sera indiqué sur le levier de vitesse sera bas, plus la puissance du moteur sera élevée. Il faut également noter que l’embrayage a pour rôle de transmettre l’énergie du moteur dans les roues. Ceci va s’effectuer par le biais de la boîte de vitesses. Il va permettre d’augmenter la vitesse de rotation de ces dernières ou la diminuer en fonction des besoins.

Fonctionnement de l’embrayage

L’embrayage est constitué de nombreux éléments. Dans le modèle mono-disque qui est le plus courant, vous trouverez : la pédale d’embrayage, la fourchette, lé mécanisme, la butée d’embrayage et le disque d’embrayage. Si vous ne vous y connaissez pas en mécanique auto, sachez que le rôle du disque d’embrayage consiste à transmettre l’énergie qui est générée par le moteur, à la boîte de vitesses. Ainsi, au cours du trajet, pendant que la voiture est en marche, la position de ce disque va changer. 

Pour un embrayage mécanique, quand vous appuierez sur la pédale, la fourchette va être engagée. Elle va exercer une pression sur la butée d’embrayage pour ensuite libérer le disque. Ce dernier, avec le volant et le moteur, vont alors être disjoints. À ce moment, vous pourrez changer de vitesse.

 

Le système d’embrayage

En ce qui concerne le système d’embrayage, sachez que vous pourrez trouver l’embrayage hydraulique et le câble d’embrayage. La différence entre les deux réside dans le système de commande, plus précisément au niveau de la structure de ce dernier. Pour l’embrayage à câble par exemple, la commande va se faire grâce aux câbles coulissants dans l’intérieur d’une gaine. En revanche, en ce qui concerne l’embrayage hydraulique, la commande va être actionnée par un émetteur hydraulique et va être transmise par un récepteur hydraulique. Dans ce cas de figure, on remarquera l’absence de la fourchette. Seul le liquide hydraulique va se déplacer pour provoquer la pression sur la butée.

Mis à part ces deux principaux types d’embrayage, vous pouvez aussi trouver le système à double embrayage et l’embrayage centrifuge. Il est à noter que l’embrayage multidisque, comme son nom l’indique, va comprendre deux disques d’embrayage. Mais au niveau du mode de fonctionnement, il part du même principe que l’embrayage monodisque. En ce qui concerne l’embrayage centrifuge, il intègre de petites masses qui sont articulées et qui sont rattachées à l’arbre de transmission.

 

Les symptômes d’un embrayage défaillant

Un embrayage défaillant ou qui a besoin d’être changé est généralement facile à desceller. Il faudra tout simplement être attentif aux bruits qui peuvent émaner de votre auto. Parmi les symptômes les plus courants, vous trouverez :

1. La pédale qui ne s’enfonce pas correctement

Dans une voiture neuve ou une voiture d’occasion encore en bon état, les pédales sont très sensibles. Mais si vous devez faire un peu plus d’efforts pour les enfoncer, il y a peut-être un problème au niveau de l’embrayage.

2. La pédale d’embrayage qui est dure

Une pédale d’embrayage est généralement supposée être souple. Mais au fur et à mesure qu’elle s’use, elle durcit.

3. L’embrayage qui patine au démarrage

Si vous remarquez que l’embrayage de votre voiture patine au moment du démarrage, dans ce cas, il n’y a plus de doute, vous devrez procéder à un changement.

4. Le bruit au frottement

Le signe le plus fréquent et qui doit vous alerter est le bruit de frottement qui se fait entendre lorsque vous appuyez sur la pédale d’embrayage.

5. Des à-coups au moment du démarrage

Si au moment d’un démarrage en côte l’embrayage de votre voiture donne des à-coups, sachez qu’il est grandement temps de le changer.

6. Des vitesses qui se bloquent

Si vous avez du mal à passer les vitesses, le problème peut provenir de la boîte elle-même ou de l’embrayage. Dans tous les cas, contactez un professionnel. Il procèdera par une vérification minutieuse et vous dira s’il faut remettre à niveau l’huile de boite de vitesse ou changer l’embrayage.

Changer un embrayage : quand procéder ?

Il est important de noter que l’embrayage d’une voiture doit généralement être changé tous les 150 000 à 200 000 km. En revanche, si vous constatez qu’un des symptômes précédemment mentionnés fait surface, il ne faudra pas attendre. Vous pouvez vous rendre chez un garagiste indépendant, un centre auto ou votre concessionnaire auto. Dans tous les cas, notez que changer l’embrayage d’une voiture est une intervention coûteuse. Il faudra compter en moyenne entre 500 et 900 euros selon le modèle du véhicule.

D’un autre côté, comme il s’agit d’un élément qui est composé de nombreuses pièces, vous pouvez acheter un kit d’embrayage. Il peut être constitué d’un disque, d’une butée et d’un plateau. Vous pourrez en acheter auprès d’un fournisseur de pièces auto et vous rendre par la suite chez un garagiste. En général, avec le prix du kit et l’intervention du garagiste, vous ne devrez pas dépenser plus de 500 euros. Sachez également qu’il faudra entre 4 et 6h en moyenne pour monter votre nouvel embrayage.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES