Astuces pour identifier l’assurance auto qui répond à vos besoins

Dernière mise à jour: 24.09.22

 

Avant même de chercher à trouver le véhicule de vos rêves, il est essentiel de penser préalablement à son assurance. En effet, cette dernière est toujours nécessaire, que votre voiture soit en circulation ou qu’elle demeure dans votre garage. Pour vous aider à distinguer comment choisir votre type d’assurance, nous vous invitons à poursuivre votre lecture jusqu’au bout !

 

Les différents types d’assurances

Selon la loi du 27 février 1958, chaque propriétaire de véhicule est dans l’obligation de souscrire à une assurance, même si l’automobile en question ne roule pas ou est immobilisée. En effet, même si vous décidez de fermer la porte du garage et de ne pas faire sortir votre voiture pour une certaine période de temps, cette dernière demeure dangereuse et peut engendrer de malencontreux accidents. En ce sens, si votre véhicule n’est pas assuré, vous pouvez à tout moment être sanctionné d’une amende qui peut aller jusqu’à 500 euros, et ce chiffre peut même atteindre les 7500 euros si vous êtes repris en flagrant délit.

Pour vous aider à trouver la formule gagnante, nous avons pensé qu’il vous est nécessaire de découvrir tout d’abord les possibilités qui s’offrent à vous. On répertorie 3 types de contrats classiques :

 – L’assurance tous risques : C’est sans doute le pack le plus complet en termes d’assurance étant donné qu’il prend en charge tout type de dommage. Vous bénéficierez ainsi d’une sécurité optimale et vous serez en mesure de couvrir le coût des dégâts que vous vous êtes infligés ou que vous avez infligés à autrui. Dans le cas où vous possédez une auto neuve de type berline ou un véhicule qui vous a coûté toutes vos économies, c’est la meilleure alternative pour se mettre à l’abri des fâcheuses circonstances.

 – L’assurance au tiers : Moins complet, ce second type représente le minimum requis. En optant pour cette formule, vous disposerez d’une garantie conducteur, d’une protection juridique et d’une RC. Contrairement au pack précédent, cette assurance ne prend pas en charge les dommages que vous subissez. En effet, elle tient uniquement compte des préjudices portés à autrui : piéton, cycliste ou passagers.

 – L’assurance au tiers plus : Dans le cas où vous êtes à la recherche d’une formule qui pourrait vous faire bénéficier d’un confort légèrement en dessus de la combinaison basique et futilement en dessous du « top of mind », nous vous conseillons de privilégier ce type d’assurance. En effet, outre les prises en charge classiques, vous aurez droit à des extensions en cas d’incendie ou de vols par exemple.

Mis à part ces 3 types de formules, sachez qu’il est également possible de souscrire à des assurances plus ou moins spécifiques. Ces derniers ont pour principaux objectifs de combler des exigences bien ciblées. En guise d’exemple, si vous souhaitez miser sur un contrat passager, ce genre d’assurance vous sera plus bénéfique. À ce niveau, on notera 2 groupes différents :

 – Assurance temporaire : Si vous n’avez pas la possibilité de souscrire à un contrat annuel ou dans le cas où vous ne souhaitez pas le faire, vous pouvez choisir cette option. Elle vous permet de définir de manière exacte votre période d’assurance, selon vos besoins : un mois, une semaine, un jour. Vous pourrez donc prendre la route tranquillement de 1 à 90 jours sans craindre les amendes.

 – Assurance au kilomètre : C’est sans doute la formule idéale pour ceux qui roulent de manière occasionnelle. En effet, pour ce schéma, la somme à payer correspondra aux kilométrages parcourus.

 

Assurance tous risques ou assurance au tiers ?

Avant de sauter le pas et de vous prononcer sur le type de contrat qui vous conviendrait le plus, nous vous conseillons de considérer d’autres critères qui pourront jouer en votre faveur.

 – L’usage de la voiture

Pour ceux qui ne prennent pas toujours leurs véhicules pour aller d’un endroit à un autre, il est préférable de souscrire à une assurance au tiers. A contrario, dans le cas où vous ne pouvez pas vous passer de votre auto, opter pour une assurance tous risques serait plus adéquat étant donné que vous courez plus de risques.

 – L’âge de votre voiture

Plus votre voiture aura vieilli, plus sa valeur diminuera ; sans parler du fait que votre tableau kilométrique affichera une valeur élevée. Si votre véhicule est passé au-delà des 10 premières années, l’assurance au tiers est une excellente option.

 – Les kilomètres parcourus

Si votre auto essence a déjà roulé plus de 150 000 km, nous tenons à rappeler que sa valeur connaîtra une grande baisse. Il en est de même pour un véhicule diesel ayant effectué 200 000 km et plus. Si c’est votre cas, assurer votre véhicule au tiers est conseillé.

 – Le modèle de votre voiture 

Mis à part les critères cités précédemment, il importe aussi de considérer le type de véhicule que vous avez. Et si vous désirez obtenir un devis précis, vous pourrez toujours vous fier à une simulation d’assurance auto comme celle-ci. En effet, le tarif de souscription varie selon le type de véhicule. Par exemple, si vous disposez d’un 4×4 et que vous souhaitez vous déplacer hors route, la formule tous risques est une option à considérer. Pour un usage en ville, vous pourrez également vous prémunir des vols grâce à votre assurance.

Par ailleurs, un bolide puissant occasionne également plus de risques, il faudra ainsi prendre en compte ce détail et penser à le couvrir en cas de dommage important.

Quant aux voitures électriques, ces dernières ne demanderont pas à être souscrites à une assurance coûteuse vu que le risque d’accident est généralement amoindri.

Pour une camionnette ou un camion, le choix se basera principalement sur le poids du véhicule en question : une charge de plus de 3,5 tonnes correspondra à une formule classique, tandis qu’un PTAC au-delà de ces chiffres nécessitera un contrat spécifique.

Et comme d’autres paramètres entrent également en jeu et que les critères que nous vous avons fournis ne sont pas des plus exhaustifs, il est toujours judicieux de passer par un comparateur d’assurance auto.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 Commentaires