Dernière mise à jour: 31.07.21

 

Perdre le permis qui atteste de votre capacité à conduire un véhicule est une vraie problématique. Il faut passer par plusieurs étapes avant de pouvoir récupérer ce papier qui reste essentiel pour circuler librement. Si c’est la première fois que cela vous arrive, les différentes procédures vous sont sûrement inconnues. Ce guide vous aide alors à savoir quelles démarches vous devez suivre pour un permis de conduire perdu, à commencer par la déclaration de la perte.

 

Où faire la déclaration de perte du permis de conduire ?

Dès que vous constatez la perte de permis de conduire, la première étape à accomplir sera de faire une déclaration de perte de permis de conduire au commissariat. Même si vous passez par le service en ligne sur les sites adéquats, il vous sera demandé de remplir un papier avant de pouvoir demander un duplicata. Les autorités compétentes vous offriront par la suite un récépissé d’une validité de 2 mois vous permettant de circuler dans le territoire durant cette période.

Dans le cas où vous perdez votre permis dans un territoire étranger, la déclaration de perte de permis devra d’abord se faire dans un bureau des autorités locales puis au consulat de France. Une fois au pays, vous devez vous rendre au commissariat pour récupérer le récépissé de déclaration de perte de permis de conduire qui vous autorise à reprendre le volant.

 

La requête de duplicata de permis de conduire

Durant ces 2 mois pendant lesquels le récépissé sera valide, l’assuré va donc procéder à une demande de duplicata de son permis de conduire perdu. Ce document sera délivré par la Préfecture ou Sous-préfecture nécessitant le remplissage d’un formulaire cerfa n° 14074*2 de demande de duplicata de permis de conduire et des pièces jointes suivantes :

 – Le récépissé de déclaration de perte du permis de conduire

 – Une carte d’identité ainsi que 2 photos d’identité

Le prix d’un duplicata de permis

Depuis maintenant 7 ans, la requête d’un duplicata du permis de conduire perdu est payante dans le territoire français. Il ne faudra donc pas s’attendre à un service totalement gratuit venant des autorités compétentes. Par ailleurs, si un conducteur fait une déclaration tout en apportant son ancien permis, la personne devra tout de même s’acquitter de frais de 25 euros.

Cette somme servira à acheter un timbre fiscal qui servira plus tard dans la préparation du duplicata. Dans quelques régions comme La Corse, le Limousin, le Poitou-Charentes, la Guyane, La Réunion et la Martinique, cette somme peut s’accompagner d’une taxe régionale qu’il faudra aussi payer.

 

L’assurance auto et la perte de permis de conduire

Vous vous êtes sûrement déjà demandé ce qui se passe avec l’assurance de votre voiture en cas de perte du permis de conduire. Rassurez-vous, ce genre de situation n’aura aucune incidence. Le récépissé que vous avez reçu pour circuler pendant 2 mois n’a d’effet que sur votre capacité à conduire. Ce document vous assure une couverture totale en cas d’accident avec un autre véhicule ou même une porte de garage, durant ce délai selon le contrat que vous avez avec votre assureur.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES