Entretien moto : les points essentiels à vérifier

Dernière mise à jour: 03.02.23

 

Une moto qui n’est pas bien entretenue aura une durée de vie limitée et des performances réduites. L’entretien d’un deux-roues devrait se faire régulièrement pour le maintenir en bon état durablement. Toutefois, quelles sont les bases de cet entretien et à quel moment faut-il remplacer certains composants ? Nos réponses se résument dans les paragraphes qui suivent.

 

Réaliser la vidange

Pour assurer le bon fonctionnement d’une moto, il est important de souvent contrôler le niveau de l’huile moteur. La consommation de cette dernière varie selon le type de refroidissement du moteur, l’utilisation du deux-roues, la température ambiante et le kilométrage.

L’huile moteur ne limite pas seulement les frottements. Elle évite aussi les risques que ce composant s’échauffe et s’use rapidement. Cette huile vieillit à cause des efforts de cisaillement et se charge d’impuretés avec le temps. Finalement, elle se noircit et n’assume plus son rôle comme il se doit. Ce qui explique l’importance de réaliser la vidange.

Généralement, le manuel d’entretien que propose le constructeur indique la fréquence à laquelle la vidange devrait être effectuée. En principe, l’huile devrait être remplacée tous les 6000 kilomètres. Toutefois, cela dépend du type d’huile utilisée. Pour un moteur dont la puissance n’est pas très sollicitée, une huile 100% synthèse ne nécessite la vidange que tous les 12 000 km. Ce document devrait également indiquer le type d’huile qu’il faudrait utiliser.

Normalement, le filtre à huile ne se change pas à chaque changement d’huile, mais toutes les deux ou trois vidanges. Cependant, il est toujours essentiel de se conformer aux recommandations du constructeur. Vous pouvez facilement en trouver auprès d’offreurs de pièces moto.  

 

Vérifier le système de freinage

L’état d’usure des plaquettes de frein se vérifie par un simple contrôle visuel. Les garnitures des plaquettes de frein devraient être vérifiées régulièrement. Ces garnitures se fixent sur le support en ferraille qui de son côté ne devrait pas être en contact avec le disque. Dans le cas contraire, le disque s’use rapidement alors que son coût est plus élevé par rapport à celui des plaquettes.  Lorsque le disque perd 10 à 15 % de son épaisseur d’origine, alors il est usé.

L’étrier de frein devrait aussi être fréquemment vérifié, car il peut s’encrasser. Si en lançant la roue à la main lorsqu’elle est décollée du sol, les coups de frein conduisent à d’importants frottements, nettoyez les axes et les pistons, car ces composants peuvent être grippés.

Pour ce qui est du liquide de frein, son remplacement se fait en principe tous les ans. Néanmoins, cela dépend aussi de la fréquence d’usage de la moto. Vous pouvez vérifier sa couleur qui s’assombrit lorsqu’il perd ses propriétés pouvant conduire à une corrosion et imposant ainsi un remplacement.

 

Vérifier le filtre à air

Selon l’environnement dans lequel vous roulez et la façon dont le deux-roues est utilisé varie l’entretien du filtre à air. Il est important de réaliser cet entretien comme il se doit, car si ce composant est sale, il peut conduire à une hausse de la consommation du carburant et à la perte de la puissance de la moto.

La durée de vie d’un filtre à air change selon son type et la fréquence de son entretien. Un filtre à air en papier par exemple devrait être changé tous les 6 000 à 12 000 km selon la façon dont le deux-roues est utilisé et l’atmosphère où il roule, endroit poussiéreux ou pas, environnement pollué ou pas. Le filtre à air en mousse de son côté peut être changé tous les 50 000 km.

Entre-temps, il faut fréquemment inspecter ce composant pour savoir s’il nécessite un nettoyage ou pas. Pour un filtre en papier, le nettoyage se fait à l’aide d’un simple air comprimé ou un aspirateur ménager puissant pour chasser les impuretés. Si le filtre se laisse traverser par un peu de lumière après son entretien, alors il peut être réutilisé, sinon, il faut le remplacer. En ce qui concerne la mousse lavable, son nettoyage se fait avec un bain de solvant comme le white-spirit ou le pétrole.

Vérifier les bougies

Les bougies d’une moto devraient être remplacées lorsqu’elles sont usées, car cela conditionne la préservation de la puissance du moteur. Elles se remplacent selon le kilométrage que préconise le constructeur. En principe, ce changement a lieu tous les 10 000 à 25 000 km en fonction du moteur de la moto. Toutefois, pour un moteur qui ne fonctionne pas correctement ou ancien, ces composants devraient être remplacés en avance.

Les bougies peuvent être nettoyées à l’aide de brosses à bougie en cuivre si elles sont encore en bon état, mais  n’offrent pas seulement un fonctionnement optimal. Si celles-ci sont vitrifiées ou fondues ou blanchies, alors il faudra les changer.

 

Vérifier la chaîne et les pneus

La chaîne de la moto devrait être bien tendue pour que la conduite soit souple. Toutefois, si elle est trop tendue, alors elle peut vite s’user ou se casser. Il y a également un risque qu’elle endommage la boîte de vitesses. Ainsi, il faut vérifier cette tension à chaque 1000 bornes ou 500 km pour ceux qui utilisent leur deux-roues intensivement.

Il est préférable de laisser 3 cm de mous entre la chaîne et le bras oscillant en effectuant le réglage lorsque la roue arrière est en appui sur le sol.  Il faudra aussi la graisser lorsque cela s’impose et la lubrifier après qu’elle ait été mouillée.

En ce qui concerne les roues, leur bon état est important pour que la conduite se fasse en toute sécurité. Dans cette optique, il faut vérifier l’inexistence de traces d’usure aussi bien sur les côtés que sur la bande de roulement tous les 1000 km. C’est valable aussi bien pour les pneus avant que pour ceux arrière.

La durée de vie d’un pneu moto varie selon la qualité de la gomme, la manière de conduire ce véhicule et les conditions extérieures. Toutefois, en principe le pneu avant se change tous les 12 000 km et le pneu arrière tous les 10 000 km.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 Commentaires