Dernière mise à jour: 31.07.21

 

Depuis l’année 2014, le capteur de pression de pneu (ou TPMS en anglais) fait son apparition pour aider à analyser la pression de gonflage des pneus d’un véhicule. Ce dispositif permet au conducteur de contrôler l’état de ses pneus vis-à-vis de la quantité d’air qu’ils renferment pendant que l’automobile est en train de rouler. Augmentez votre connaissance sur le sujet dans cet article qui parle justement de cet accessoire incontournable.

 

Les 2 moyens de mesure pour connaître la pression des pneus

Il existe 2 façons de procéder pour recueillir cette information en temps réel en utilisant 2 appareils différents :

TPMS indirect : Cette première alternative passe par l’usage du système ABS du véhicule dans le but de capter l’accélération des roues. Les données fournies permettent en même temps de savoir si une roue tourne plus rapidement que les autres, ce qui indique que cette dernière est dégonflée.

TPMS direct : Cette 2e méthode consiste à placer des détecteurs de pression fixés sur les valves des pneumatiques. Ils pourront par la suite envoyer des informations vers le tableau de bord de la voiture pour que le conducteur puisse connaître en temps réel la température et la pression d’air restante dans les roues.

Selon le modèle du véhicule et selon la marque, le type de capteur de pression tpms à installer peut varier. D’ailleurs, les automobiles sorties avant 2014 ne sont pas forcément équipées de ce système de mesure des pressions de l’air dans les pneumatiques.

Les 2 sortes de capteurs TPMS directs

Si votre voiture est un modèle récent, il est obligatoirement vendu avec ce dispositif pour respecter les lois en vigueur. Toutefois, si le capteur d’origine commence à montrer un signe de défaillance, il est tout à fait possible de le remplacer par des équipements de substitution.

Les capteurs d’origine : Pour éviter le détournement d’usage sur d’autres marques de véhicules, les capteurs d’origine sont le plus souvent installés avec un protocole de reconnaissance. Ce qui signifie que le capteur de pression de pneu ne pourra pas être monté sur un véhicule issu d’une tout autre marque ou sur un modèle de référence différente produit par le même fabricant. Généralement, il est déjà fixé sur l’automobile au moment de sa mise en vente depuis l’usine, tout comme le cas d’un compresseur.

Les capteurs de substitution : Afin de prévoir l’usure qui ne manquera pas de pointer le bout de son nez avec les années, les constructeurs conçoivent eux-mêmes des accessoires de rechange. Doté également d’une fonction programmable, le capteur de pression de pneu de rechange a une portée universelle qui permet de l’utiliser sur la majorité des voitures qui roulent encore actuellement. Le programme intégré vous offre la possibilité d’exploiter le capteur vierge au même niveau que le capteur d’origine dans sa manière de fonctionner et d’afficher les informations.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES