Dernière mise à jour: 27.10.20

 

Comme tous les accessoires qui viennent équiper votre véhicule, les jantes se repèrent par un système universel. En général, la plupart se contentent d’une donnée unique, notamment la dimension en pouces de la jante, pour en changer. Pour ne pas effectuer cette erreur de débutant, apprenez à déchiffrer les marquages.

 

Détails des inscriptions

Chaque constructeur automobile a effectué des études préalables avant de décider de mettre en place la jante qui permettra au futur propriétaire d’utiliser son véhicule de manière optimale. De ce fait, rien n’est plus adapté à une voiture que les jantes qui lui ont été attribuées d’origine. Cependant, pour différentes raisons, vous pouvez être amené à les changer. Avec la profusion des nouvelles jantes alu qui apportent de la valeur ajoutée à chaque voiture, rares sont ceux qui hésitent à sauter le pas.

Cependant, l’achat de nouvelles jantes doit s’effectuer de manière réfléchie. Le meilleur moyen consiste à rechercher la même jante que celle fabriquée d’origine pour annuler tous les risques. Mais savoir que votre jante présente une dimension de 16 pouces ne suffit pas. Vous devez prendre en compte plusieurs autres références, qui sont spécifiques à votre voiture. En effet, un mauvais choix pourrait vous coûter cher, dans tous les sens du terme.

Pour éliminer les risques, vous devez vérifier les inscriptions marquées sur vos jantes, et chercher des modèles estampillés de ces mêmes références. Seule cette procédure peut certifier que vous avez acheté des jantes qui seront totalement compatibles et adaptées à votre voiture. En général, vous trouverez ces marquages sur la face intérieure des jantes. Elles représentent généralement une succession de chiffres et de lettres regroupés en rubriques. Vous pouvez par exemple trouver sur une jante de 16 pouces les informations suivantes : 7 J 16 H2 ET42 5×112. Pour en faciliter la compréhension, voici une explication détaillée.

Les marquages en chiffre

Ce sont les symboles basiques les plus faciles à comprendre. Ils représentent les caractéristiques de la jante qui vous restent généralement en tête, à savoir la référence de dimension. Dans l’exemple indiqué, à savoir 7 J 16 H2 ET42 5×112, vous trouverez essentiellement deux marquages chiffre indépendants. Ces indications 7 et 16 représentent ainsi des données physiques relatives à la taille des jantes.

Pour le cas du 7, le chiffre indique la largeur de la jante. Il est également exprimé en pouces, pour faciliter l’indication de la valeur, par rapport au millimètre qui donnera un chiffre plus impressionnant. Pour rappel, un pouce équivaut à 25,4 millimètres. Il est alors plus facile de retenir 7 pouces, que 177,8 millimètres. 7 est ici un exemple, il faut juste retenir que plus cette valeur est grande, plus la jante sera large.

En général, une voiture de tourisme classique dispose d’une largeur de jante entre 6 et 7,5 pouces, les berlines sportives et les voitures de compétition peuvent aller jusqu’à 9 ou 9,5 pouces. Les ultrasportives peuvent même arriver jusqu’à 15 ou 20 pouces (Formule 1, dragster…). Par contre, les autres types de véhicules comme les motos, scooters ou voiturettes auront des largeurs moins importantes, de l’ordre de 2 à 4 pouces.

Pour sa part, le chiffre 16 indique le diamètre de la jante, toujours en pouces. Il s’agit de la fameuse référence que tout le monde retient, en ce qui concerne une jante. Comme pour la largeur, plus ce chiffre est grand, plus la jante sera haute, puisque le diamètre l’est aussi. En général, une voiture de tourisme de catégorie standard est livrée avec des jantes de 15 ou 16 pouces. Mais avec le phénomène tuning, vous pouvez trouver des berlines ou des SUV arborant des jantes de 18 à 22 pouces, la dernière tendance outre Atlantique étant arrivée à plus de 30 pouces.

 

Les marquages en lettre

Toujours suivant l’exemple 7 J 16 H2 ET42 5×112, la première lettre J indique le profil de la jante. En termes techniques, les spécialistes parlent de la joue de la jante, ou l’assise, là où le sabot du pneu vient se poser. Le profil J correspond aujourd’hui à la catégorie standard pour les voitures de tourisme.

Il en existe plusieurs autres, comme les profils A ou D pour les vélos, motos ou scooters, les profils JJ pour les 4×4, ou les profils F, G ou H pour les poids lourds. Il existe aussi le profil B pour les voitures de tourisme en 6 pouces. Toute l’importance technique figure dans cette rubrique, car il est strictement interdit de mettre un profil de joue à la place d’un autre. Vous ne devez donc, en aucun cas, monter un pneu prévu pour une jante de profil B sur un profil J.

La seconde lettre, à savoir H, indique de son côté la découpe de la jante, c’est-à-dire la manière dont l’intérieur de la jante est sculpté. Sur l’exemple, l’indication H2 signifie qu’il s’agit d’une jante avec une double bosse. Pour information, H représente l’acronyme de hump ou bosse, en anglais. Vous pouvez éventuellement avoir d’autres indications dérivées, comme FH (FlatHump : bosse avec une partie plate), EH (ExtendedHump : Bosse avec extension), entre autres.

Les autres marquages

Dans l’exemple indiqué, l’inscription ET42 indique le déport, c’est-à-dire la distance de la face appliquée sur le moyeu par rapport au centre de la jante. Plus il est petit, plus la jante sortira vers l’extérieur de la carrosserie. Dans certains cas, ce déport peut être négatif. La valeur de celui-ci est exprimée en millimètres. Dans le cas de l’exemple, elle est de 42 millimètres.

Enfin, vous trouverez également le marquage 5×112. Le premier chiffre 5 indique le nombre de goujons nécessaires pour fixer la jante. 112 exprime le diamètre du cercle passant par le centre du trou de ces 5 fixations. La manière de mesurer l’entraxe diffère suivant le nombre de fixations. Pour un nombre pair, il faut mesurer à partir du centre d’un trou vers celui d’un autre diamétralement opposé. Pour un nombre impair, il faut partir du bord d’un premier trou vers le centre d’un troisième.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments