Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Équiper votre voiture d’un ampli et de haut-parleurs perfectionnés ne suffit pas pour vous permettre de profiter d’un bon son dans votre véhicule. Afin que vous puissiez bénéficier d’une qualité de son optimale, il est en effet nécessaire de procéder au bon paramétrage de votre matériel.

 

Réglage du gain

Même si vous avez opté pour le meilleur haut-parleur voiture, cela ne sera pas suffisant pour profiter d’un bon son. Vous devrez dans un premier temps, procéder à des ajustements sur l’ensemble de votre installation pour obtenir une bonne qualité de son. Pour ce faire, paramétrez le gain de votre ampli afin d’éclaircir le son jusqu’au plus haut niveau possible tout en veillant à ne pas dépasser les limites de distorsion.

Vous devrez d’abord faire descendre à zéro le gain de votre ampli. Ensuite, montez le volume de votre autoradio jusqu’au 3/4 de sa puissance. Afin de juger de la qualité du son émis, mettez un morceau de musique que vous connaissez bien. Ce ne sera pas forcément votre musique préférée, mais elle devra avoir une instrumentation riche et variée ainsi que de la voix. Lors de ce test, mieux vaut éviter les sons trop agressifs. Une fois la musique en marche, montez progressivement le gain de votre ampli. Commencez par le gain des médiums et aigus avant de passer à celui du subwoofer.

Lors de cette étape, veillez à toujours rester attentif au son de la musique qui est reproduite. Une fois que vous aurez jugé avoir trouvé la limite de distorsion, il ne vous restera plus qu’à redescendre d’un iota. Vous avez maintenant le point de fonctionnement maximum de votre haut-parleur.

Il faut savoir que le gain ne consiste pas à régler le volume de votre appareil. C’est surtout le paramétrage du niveau d’entrée de l’amplificateur. Ce réglage se fait en fonction de la tension de sortie de votre autoradio. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est exprimé en Volts.

 

 

Paramétrage du filtrage

Cette étape doit surtout se faire en fonction des goûts de tout un chacun. Il n’existe pas de règle spécifique qui fait qu’un réglage est mieux qu’un autre. Ce paramétrage va également dépendre du type d’amplificateur et de haut-parleur que vous allez utiliser ainsi que des conditions de montage et de votre voiture.

D’une manière générale, les filtres se présentent sous trois formes. Le passe-haut permettra à votre ampli de filtrer les fréquences qui seront supérieures à celle choisie. Le passe-bas, à l’inverse, laissera filtrer les fréquences inférieures à celle choisie. La combinaison des deux filtres sera appelée le passe-bande.

D’une manière générale, ce sont les enceintes de l’habitacle qui seront filtrées. Les fréquences filtrées à l’avant et à l’arrière se feront en passe-haut. Cela vous permettra de profiter d’un son plus harmonieux. Ainsi, à chaque fois des basses sont lancées, vous n’aurez pas à subir des graves trop prédominants. Pour parvenir au parfait réglage, vous devrez vous fier à votre ouïe tout simplement. Par ailleurs, la qualité et la puissance du son vont surtout dépendre de la taille de votre ampli.

Le subwoofer devra, quant à lui, être utilisé en passe-bas. À ce moment, vous devrez également trouver le bon ajustement pour avoir un rendu plus harmonieux entre frappe et propreté du son. Afin d’obtenir un bon rendu, une astuce consiste à le brancher à l’envers. Pour ce faire, branchez-le (+) sur le (–) et inversement.

 

Amélioration de la scène sonore et du décalage temporel

La scène sonore est comparable à une scène de spectacle. Lors d’un concert, le son provient tout droit du devant de la scène. De la même manière, lorsque vous écoutez de la musique dans votre voiture, le son devra émaner de l’avant du véhicule et non de l’arrière. Vous devrez donc trouver le bon niveau de réglage pour ajuster au mieux le plan de la largeur et de la hauteur du niveau sonore émis par vos haut-parleurs. Si en allumant votre autoradio ce sont les haut-parleurs à l’arrière qui prédominent, il vous suffira de descendre directement leur niveau depuis l’amplificateur.

Mis à part l’ajustement du plan de largeur et de hauteur de votre scène sonore, vous devrez également prendre en compte la largeur et la profondeur de la scène. Vous devez pouvoir repérer dans l’espace le positionnement des différents instruments pour ce faire. Afin de bénéficier d’une scène sonore bien positionnée, vous devrez apprendre à sentir la musique tout en l’écoutant. D’une certaine manière, les différents instruments de musique joués se positionnent dans l’espace. Pouvoir les positionner de manière précise peut être une étape assez complexe, surtout si vous n’avez aucune notion de l’espace. Pour vous aider à ajuster votre scène sonore de la bonne manière, certains autoradios disposent d’une fonctionnalité intéressante qui est le décalage temporel.

Si en revanche vous ne disposez pas de cette option sur votre autoradio, vous pouvez toujours vous aider de CD spéciaux. Vous pouvez par exemple mettre le CD de IASCA et déplacer la scène sonore en fonction des instruments joués. À ce moment, non seulement vous devrez faire varier les fréquences, mais aussi changez le positionnement des haut-parleurs.

 

 

Égalisation des fréquences

Cette étape vous permettra de paramétrer efficacement vos amplis de sorte que le son donne un excellent rendu, peu importe le type de musique joué. En procédant à une égalisation des fréquences, vous devrez trouver le parfait équilibre entre les basses, les graves et les aigus. Pour ce faire, vous devrez avoir une écoute très attentive de la musique qui passe. Corrigez les fréquences de l’aigu qui auraient tendance à devenir un peu trop criardes. De la même manière, rectifiez les graves qui pourraient être un peu trop traînantes.

Dès que vous sentez qu’une fréquence aiguë tend à trop se rapprocher des sons criards, procédez à une égalisation en tendant vers le bas. Par ailleurs, trop agir dans les tons graves peut conduire à une altération de la sonorité dans les aigus, et inversement. Il est toutefois recommandé de baisser le niveau de fréquence trop aiguë plutôt que de monter les fréquences basses. L’utilisation d’un égaliseur multibande vous permettra de profiter d’un réglage de précision. En revanche, il faut savoir qu’une égalisation trop poussée peut détruire la qualité de la sonorité, en particulier celle des timbres vocaux. Le mieux sera donc de chercher le juste milieu sans trop en faire non plus.