Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Le lavage auto sans eau trouve de plus en plus de clients de nos jours. Il faut dire que ce procédé de lavage est connu comme une opération proposant des actions respectueuses de l’environnement. Mais il cache également d’autres avantages bénéfiques pour le propriétaire de la voiture. Cependant, avant de s’y lancer, il faut connaître le principe d’application de l’opération et ses inconvénients pour éviter les éventuelles déceptions.

 

Principe général du lavage auto sans eau

Le lavage auto sans eau est un procédé de nettoyage de voiture qui ne demande aucun produit d’entretien à base de composants chimiques pour l’opération. C’est un procédé qui utilise uniquement des matériels et des produits bio. Vous aurez également un torchon en microfibres à utiliser durant le nettoyage. Généralement, les ingrédients qui composent les produits d’entretien utilisés dans le cadre d’un lavage auto sans eau sont fabriqués à base de polymères biodégradables. En ce sens que vous aurez des composés à base de détergents qui ont été fabriqués avec des ingrédients renouvelables. Il en sera de même pour les lustrant présents ainsi que les lubrifiants. Et le tout, sans que vous ayez besoin à gaspiller de l’eau lors du nettoyage.

L’atout dans ce cas c’est que le produit utilisé permet de nettoyer toutes les surfaces de la voiture. Et cela, que vous travailliez sur la carrosserie, au niveau des éléments de vitrage, les phares, les éléments chromés, les jantes ou encore les pneus. C’est un produit 3 en 1 que vous aurez à appliquer et laisser sécher sur la surface traitée. Vous pouvez ensuite terminer en frottant avec un torchon en microfibres. Cela va vous permettre de faire briller la surface. Pour l’intérieur, vous n’aurez qu’à utiliser un bon aspirateur voiture pour vous en assurer et lustrer les surfaces avec un torchon en microfibres.

 

 

Pourquoi utiliser le torchon en microfibres

La microfibre est une matière qui vous permet de nettoyer et lustrer toutes sortes de surfaces en respectant l’environnement. Il peut vous aider à nettoyer les éléments en plastique dans l’habitacle, mais aussi, le vitrage et la carrosserie. La surface traitée avec cette matière peut être encrassée avec des éclaboussures d’huile, de la poussière ou encore de traces de doigts dans ce cas, elle la rendra brillante. Et cela, sans détériorer la surface ou la peinture.

Par ailleurs, si vous avez l’habitude de choisir les chiffons en peau de chamois pour nettoyer les surfaces externes et internes de votre voiture, sachez que la microfibre est bien plus efficace. Cette matière absorbe plus rapidement l’humidité. Elle peut aussi s’utiliser à vie étant donné que c’est une matière fabriquée issue de composants écologiques.

Avant d’utiliser ce type de matière, sachez également qu’il existe 3 différents types de microfibres sur le marché. Vous avez en premier la microfibre universelle. Elle est utilisée pour nettoyer les éléments présents dans l’habitacle de votre véhicule. En d’autres termes, elle est parfaite pour traiter les éléments en plastique, mais peut aussi nettoyer le vitrage, les tissus et la moquette de votre voiture. Toutefois, il ne faut pas l’utiliser sur la carrosserie au risque d’enrayer cette dernière.

Ensuite, vous avez la microfibre qui sert pour polir. Elle se présente sur le marché comme un chiffon plus épais que le modèle universel. Elle est parfaite pour lustrer et faire briller la carrosserie après une première touche de nettoyage.

Et enfin, vous avez la microfibre qui sert à sécher la surface. Elle se présente sur le marché avec sa texture gaufrée. Elle permet d’absorber l’eau plus rapidement et d’apporter la touche finale d’un lavage avec de l’eau.

 

 

Pourquoi le lavage sans eau est-il intéressant ?

Choisir l’opération de nettoyage sans eau de sa voiture permet de bénéficier de nombreux avantages. En effet, dans un premier temps, c’est un lavage écologique. Contrairement à un lavage à domicile de votre voiture qui nécessite l’utilisation de produits à base de composés chimiques, avec ce type de lavage, vous vous assurez un lavage respectueux de l’environnement. Les polymères présents sont biodégradables et ne risquent de polluer ni l’air ni le sol et encore moins la nappe phréatique. Et cela, même si les résidus du produit tombent sur le sol.

Par ailleurs, comme c’est un lavage sans eau, vous économiserez énormément d’eau. Un lavage classique peut vous faire consommer jusqu’à 500 l d’eau en moyenne à chaque procédé. De plus, les produits utilisés dans ce type de lavage sont économiques. Vous aurez à utiliser un produit bio qui sera à la fois un détergent, un lustrant, mais aussi un lubrifiant. Vous n’aurez plus à acheter des produits séparés. Pour ce qui est de la microfibre, c’est une matière qui s’utilise à vie si vous l’entretenez efficacement.

De plus, le lavage sans eau pour les voitures est particulièrement pratique. En ce sens que le produit biodégradable que vous utilisez peut servir 3 à 4 fois. Mais il peut aussi traiter toutes sortes de surfaces et cela, dans l’habitacle, au niveau de la carrosserie et même sur les éléments vitrés. Il en sera de même pour le torchon en microfibres. Toutefois, il faut savoir choisir le type de microfibre en fonction de la surface à traiter.

Et pour finir, tous les produits utilisés durant le lavage sont faciles à transporter et à ranger. Vous n’aurez pas besoin d’une logistique lourde et encombrante pour faire votre lavage sans eau. En d’autres termes, il vous sera possible de laver votre voiture dans la cour ou lorsque vous partez en escapade. Le produit biodégradable se place dans le coffre sans prendre trop de place tout comme le chiffon microfibres.

 

Les limites de ce type de lavage

Malgré ses nombreux avantages, le lavage sans eau présente quelques inconvénients qu’il faut aussi prendre en considération. En premier lieu, ce type de lavage peut vous prendre beaucoup de temps. Il faut donc de la patience. Il est également possible que vous ayez besoin d’autres produits comme l’huile de coude ou de la vapeur d’eau pour finaliser le nettoyage. Cela est nécessaire si les saletés sont profondément incrustées.  

Il faut aussi noter qu’un seul chiffon en microfibre peut être insuffisant. Pour bien nettoyer chaque surface, il est possible que vous ayez besoin d’un premier chiffon qui permet de nettoyer. Ensuite, il faudra un autre pour le lustrage.