Dernière mise à jour: 23.09.21

 

La marque se place en tant que concept révolutionnaire pour ce troisième millénaire. Après des débuts prometteurs et une croissance annuelle en matière de commandes et de livraisons, Tesla continue son ascension sur le marché des voitures électriques. La France a même déjà effectué ses réservations pour le modèle Cybertruck.

 

Tesla : de quoi s’agit-il ?

L’on ne peut la qualifier de précurseur de la voiture électrique. Mais s’il fallait désigner une marque qui se spécialise dans ce domaine, elle figure certainement à la meilleure position dans le peloton de tête. Tesla Groupe a commencé ses activités en 2003, sous la houlette de Elon Musk (aujourd’hui PDG du groupe), pour devenir la société experte en véhicule électrique

Au fil du temps et jusqu’à aujourd’hui, elle n’a cessé de fabriquer des modèles plus ou moins controversés, et souvent décriés. Contre toute attente, l’entreprise a continué son chemin et a réussi à s’imposer sur le marché, avec ses différentes propositions, dont le Y, qualifié comme le moins cher de la gamme. Aujourd’hui, le prochain produit bientôt disponible se matérialise par Tesla Cybertruck. Attendu pour fin 2021, ce dernier-né défraie la chronique en matière de précommandes.

Une nouveauté très attendue dans le monde

Pick-up Tesla de dernière génération et en train de mijoter depuis quelques années, la prochaine sortie de la marque connaît déjà un engouement sans précédent des consommateurs. En effet, selon les informations officielles, la quantité de précommandes pour le futur Tesla Cybertruck outrepasse le nombre total des livraisons pour les deux années 2018 et 2019, avec des préréservations chiffrées à plus de 650 000 unités. 

Le concept ne constitue pourtant pas une œuvre d’art en matière de design. Avec un profil angulaire saillant et une face qui rappellerait presque la voiture que vous dessiniez en maternelle, le futur pick-up électrique de la firme californienne tient ses consommateurs en haleine, aux États-Unis comme dans tout le reste du monde.

 

La France dans la course

La majorité de la production se destine logiquement au marché américain. Néanmoins, il faut signaler que l’Hexagone fait la surprise de figurer dans le top 10 des pays qui s’attendent à voir le Tesla Cybertruck circuler sur son réseau routier. La raison demeure simple : la firme est reconnue pour la bonne conception de sa source d’alimentation. La puissance et la longévité de la batterie de voiture de Tesla représentent en effet des années de recherche pour ce résultat au succès planétaire.

Les Français désireux de recevoir leur modèle devront cependant prendre leur mal en patience, car Tesla Europe ne pourrait bénéficier dans un premier temps qu’un stock de quelques voitures. Avec juste 100 euros demandés en acompte, il est normal que le monde entier se précipite. Même si Tesla Cybertruck ne risque pas de satisfaire tous les adeptes, elle roulera bientôt sur le sol français.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES