Dernière mise à jour: 23.09.21

 

Si vous avez déjà tenté l’expérience au volant des voitures récentes, vous saurez qu’effectuer un tour paraît d’une grande facilité. Mais avez-vous une idée du mécanisme utilisé pour rebondir sur cette avancée ? Orienter ses roues en conduite s’est avéré être un véritable exercice autrefois sur les anciens modèles, avant l’arrivée des merveilles de la technologie appelée : direction assistée. Cet article vous propose d’en apprendre un peu plus sur le sujet.

 

Fonctionnement de la direction assistée

L’origine de ce système de braquage remonte en 1951 avec l’apparition de la Chrysler Imperial. Le but de sa conception a toujours été de faciliter la rotation du volant. Comment ? En allégeant autant que possible la charge qui pèse sur la direction de la voiture. Si l’on s’intéresse de plus près aux véhicules de dernière génération, sa présence est une banalité, on la retrouve partout et grâce à elle, le braquage ne repose plus sur la force physique proprement dite du conducteur, mais sur un système automatique.

Les pneus sous certaines conditions peuvent être plus lourds, car en plus du poids de l’engin et de la carrosserie, ils doivent subir les aléas de la route. De ce fait, les remous se sentiront forcément sur le volant qui sera de plus en plus difficile à maîtriser, et c’est d’ailleurs pour cela que l’on voit apparaître certains systèmes qui viendront vous assister pour la direction. Ces derniers s’activent dès que votre voiture démarre. Et même si vous parcourez une ligne droite, elle sera nécessaire pour offrir une certaine stabilité. Par contre, il est possible qu’elle ne soit pas opérationnelle en cas de panne par exemple. Contrairement à une plaquette de frein non opérationnelle qui constitue un danger, peut-on tourner sans elle ? Oui, c’est tout à fait réalisable, mais avec une difficulté très marquée.

Le système de direction classique

Comme il est clairement dit, cet artifice assiste le processus de braquage pour une manœuvre plus aisée. Dans ce cas-là, il ne constitue pas l’élément essentiel à la base d’une voiture, bien qu’il soit utile.

Pour que la voiture puisse effectuer un tour, il faudrait qu’il y ait une suite d’action bien précise. Tout commence au niveau du volant, et comme la colonne et le pignon de direction y sont directement liés et ils réagiront en conséquence.

En outre, la crémaillère de direction est au milieu de tout le processus. Recevant les actions d’en haut, en passant par la biellette et la rotule de direction, c’est elle qui fait tourner les roues vers la gauche ou vers la droite. Mais il faudra également s’assurer que la crémaillère mécanique est bien effective tout comme la pompe de direction.

 

Les différents types de direction assistée :

1. Direction assistée hydraulique (DAH)

Il est crucial que le moteur se mette en route pour que ce système fonctionne. En gros, il fera en sorte que le liquide de direction gagne en volume. Dès que ce fluide arrive à haute pression, le distributeur le reçoit pour l’envoyer petit à petit vers le bloc d’assistance.

Quelle que soit l’orientation du braquage, l’huile sera administrée suivant ce mécanisme, vers la gauche ou la droite, au bloc mentionné ci-dessus. La crémaillère réagit donc en conséquence dès lors et ce fonctionnement s’effectue de façon perpétuelle. La pompe de direction assistée fournit les moyens nécessaires tout au long de ce processus d’admission du moment qu’elle est en état de marche. Ce composant n’est pas visible sur la direction assistée électrique.

En parlant de sécurité au volant, ce genre d’appui aide le conducteur à garder le contrôle tout comme la mère se sent plus en accord avec son bébé avec une écharpe de portage sans nœud.

2. Direction assistée électro-hydraulique (DAEH)

Si vous avez bien assimilé les composants en place sur le système hydraulique, il vous sera facile de comprendre celui-ci, car il y a des similarités. La seule différence repose sur le fait que la pompe hydraulique est acheminée par l’intermédiaire d’un dispositif électrique accompagnée d’un calculateur et non à l’aide d’une courroie mécanique.

Quel intérêt ? La précision de la pression de l’huile de direction est maîtrisée selon les attentes du véhicule. Notamment, elle peut tourner à plein régime dans le cas où les mouvements fréquents sont nécessaires ou agir en douceur dans les lignes droites. Pour information, la direction assistée électrohydraulique est bien connue pour économiser du carburant grâce au calculateur. Pour réaliser le diagnostic d’un problème de direction assistée, il est important de connaître le système utilisé pour votre véhicule et de rester informé de ses spécifications. Apparemment, on ne rencontre pas les mêmes soucis en partant de la mécanique vers un modèle de direction assistée électrique.

3. Direction assistée électrique (DÆ, EPS OU EPAS)

On peut trouver facilement cette assistance électrique sur les véhicules citadins ou les crossovers, elle ne présente aucune des fonctionnalités hydrauliques. L’ensemble du système réagit uniquement en cas de besoin. Mettant en marche une petite courroie dentée à partir d’un moteur électrique, celui-ci permet également de faire des économies en termes de carburant. 

Est-il envisageable de réinitialiser une direction assistée électrique ? Effectivement, les voitures récentes peuvent effectuer un auto-étalonnage juste par insertion de la clé de contact en faisant tourner les roues de gauche à droite à vide sans démarrage. La manœuvre pourrait être grandement facilitée si vous versez un peu d’eau sous les pneus durant cette opération. 

Dans d’autres cas, il arrive que ce calibrage se fasse de manière automatique, notamment quand vous roulez sur une ligne droite stable à une certaine vitesse. Si cela ne résout pas le problème, il vaudrait mieux passer à l’option de l’outil de diagnostic électronique. Soit dit en passant, un mauvais réglage peut apparaître sur une voiture en bon état autant que sur celles qui viennent de recevoir un kit de direction assistée adaptable.

Une direction assistée dure peut notamment avoir subi une fuite d’huile ou un souci au niveau du calibrage. Soyez attentif aux moindres changements.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES