Dernière mise à jour: 09.05.21

 

Prenant de plus en plus d’ampleur depuis la première apparition au Japon, même les véhicules électriques ne sont pas plus représentés que celles-ci. Selon les professionnels, elles auraient l’avantage de la fiabilité en plus d’être écologique. Cet article vous propose d’en découvrir un peu plus sur cette merveille de la science appliquée et surtout sur comment fonctionne une voiture hybride.

 

Le compromis du moteur thermique et du moteur électrique

Si l’on a l’habitude de croiser des engins à explosions qui tournent grâce aux carburants et qui utilisent l’huile 5w30, le type hybride est accompagné d’une alimentation sur batterie. Ce système mixte à double entrée permet donc à ces nouveaux véhicules de disposer de 2 modes de fonctionnement propre. En effet, vous aurez la puissance et l’autonomie que possède une voiture ordinaire et l’alternative économique de l’électricité. 

Avant d’aller un peu plus loin, il vaut mieux faire une précision sur les catégories. Il se pourrait que vous entendiez parler de plusieurs versions de cette voiture : quelle différence entre hybride et hybride rechargeable ?

Bien évidemment, il existe encore d’autres déclinaisons, mais essayons déjà de voir plus clair sur les spécificités d’un modèle simple. Ceci demeure la base pour savoir comment fonctionne une voiture hybride.

La voiture hybride classique

Un hybride classique comprend 4 éléments importants qui font que son fonctionnement est optimal.

 – Un moteur thermique s’occupe de la locomotion à vitesse élevée. Son rôle peut être assimilé à celui qui est implanté sur tous les véhicules à carburant que nous avons l’habitude de voir. À essence, à diesel ou encore par biocarburant, l‘énergie délivrée permet de gagner de la puissance très rapidement et d’affronter les difficultés de la route. Il contribue également à la recharge de la batterie si cette dernière est en veille.

 – Un moteur électrique attaché aux roues comme celui du dessus assure les déplacements à vitesse basse. Sur certains modèles, il prend le relais dans les circulations bouchées pour réduire les accélérations de l’engin à explosion. De plus, il peut amasser l’énergie cinétique dans les freinages pour alimenter la branche électrique automatiquement. Une consommation hybride vous permettra d’optimiser la gestion de vos ressources.

 – Une batterie est, en toute logique, nécessaire pour stocker l’énergie accumulée et pour distribuer cette dernière dans tout le système. Notamment, l’éclairage, les vitres et l’entièreté de l’équipement pourront profiter de cette dernière. Cela dit, elle n’est pas connectée au milieu extérieur comme sur les modèles rechargeables récents.

 – L’ordinateur est la pièce maîtresse qui permet de gérer l’intégralité du réseau du véhicule hybride. Effectivement, il s’occupe de rediriger l’énergie, en sachant à l’avance sa provenance vers la bonne destination. Le traitement est réalisé en une fraction de seconde, ce qui lui donne l’opportunité de réagir en fonction des attentes du conducteur. Cela lui vaut également une réponse rapide dont le basculement immédiat d’un moteur à un autre si besoin est. En somme, il offre une optimisation de l’utilisation des 2 modes, en mettant en avant l’économie d’énergie. Vous pourrez surveiller l’état de votre véhicule depuis son interface, puisque tout est automatisé.

Pour information, la Toyota hybride Prius lancée par les Japonais en 1997 aura été le premier pas dans cette quête. Cette voiture est rechargeable et a attisé l’intérêt des constructeurs du monde entier. De la Prime à l’hybride, il y a eu de nombreux prototypes que l’on peut déceler chez différentes marques. Vous en saurez plus sur comment fonctionne une voiture hybride sur ces nouveaux modèles.

On retrouve 2 genres sur la version classique :

 – Le micro hybride se distingue par un démarrage et/ou un arrêt automatique au feu rouge. La batterie prend le relais sur ce système permettant une consommation réduite.

 – Le mild hybride, par contre, profite de l’énergie cinétique produite lors du freinage pour créer de l’électricité. L’accélération sera ainsi plus allégée sur la reprise et le moteur aura plus de puissance en réserve.

N.B : Ces modèles ont été conçus non seulement dans un souci écologique, mais aussi dans un objectif d’appui. Pour étendre la longévité des moteurs à combustion interne, l’énergie électrique joue un rôle central. Toujours est-il que l’on ne peut pas les charger sur le courant du secteur, mais uniquement par les moyens du véhicule. Et puisque l’on en est à la présentation de la technologie moderne écologique, on ne peut pas passer à côté de l’énergie renouvelable qui actuellement prend son envol. Un panneau solaire portable serait notamment une excellente alternative pour faciliter votre quotidien.

Pour une bonne approche des meilleures voitures hybrides, il faudrait également s’intéresser à la version rechargeable. Certes, celle du dessus peut fonctionner sur le mode électrique, mais sa performance est limitée comparée à cette dernière.

La voiture hybride rechargeable

Dotée d’une batterie plus grande, cette catégorie se distingue par sa particularité à pouvoir se brancher sur le secteur. Vous pourrez ainsi recharger votre voiture à tout moment sans reposer sur le moteur à combustion interne. Elle se voit également attribuée d’un moteur thermique plus petit, et se tourne plus sur les avantages de l’énergie électrique.

Bénéfices

 – Le moteur hybride n’inclut plus toute une pléthore d’éléments mécaniques, ce qui allège le poids du véhicule.

 – L’émission de CO2 s’en trouve amoindrie, soit une meilleure conservation de l’écologie.

 – Contrairement à une voiture hybride classique, qui ne peut rouler que 3 ou 4 km avec l’énergie électrique, celle-ci se voit octroyer une performance de 25 à 80 km. La batterie étant le composant qui prend le plus de place, sa principale ressource réside donc dans cette dernière.

Inconvénients

 – Si vous êtes à la recherche de la puissance pure, ce n’est pas la voiture qu’il vous faut. Elle se focalise sur la réduction de carbone dans l’air et l’économie d’énergie sans artifice.

 – La performance de la batterie peut varier selon les circonstances de la route ainsi, il n’est pas sûr de circuler sans carburant.

Bien évidemment, il existe des sous-genres dans cette catégorie. L’essentiel aura été de vous faire découvrir : c’est quoi une voiture hybride ?

 – Le full hybride : ce système offre une locomotion électrique sur les vitesses basses, et profite d’une combinaison des 2 énergies en accélération. C’est la technologie standard que l’on peut trouver à peu près sur les nouveaux modèles.

 – L’hybride série : possède un groupe électrogène qui se carbure au gasoil. Le véhicule fonctionne grâce à un moteur électrique qui est alimenté par ce générateur.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments