Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Une crevaison peut survenir à n’importe quel moment. Le conducteur doit ainsi être préparé à cette éventualité et s’équiper en permanence d’une roue de secours. Des normes régissent ce type de pneu afin de garantir la sécurité sur la voirie. Ceux qui ne les respectent pas peuvent faire l’objet d’une amende.

 

Les équipements obligatoires à l’installation d’un pneu de secours

Un automobiliste doit avoir en sa possession quelques outils indispensables pour réaliser un changement de roue. Avoir un pneu de secours à sa disposition est indispensable dans ce cas. Autrement, il faudra prendre le risque de laisser sa voiture dans la nature en cas de crevaison.

Cependant, ce n’est pas le seul élément à avoir à sa disposition, car il faudra également un cric pour soulever la voiture afin d’en changer la roue. Ce type de matériel se décline sous deux types bien distincts sur le marché. D’un côté, vous avez le cric manuel qui est destiné aux petites voitures. De l’autre, il y a le cric hydraulique qui est le mieux adapté pour les voitures assez lourdes. Afin de desserrer les écrous de la jante, une clé de roue sera également nécessaire. Elle est en général équipée de quatre embouts dont deux sont utilisés pour les écrous de 17 et 19 mm.

Pour des mesures de sécurité supplémentaires lors d’un changement de roue, les automobilistes doivent également porter un gilet fluo surtout si l’opération doit s’effectuer en bordure de route. À part cela, il faut aussi placer un triangle doté d’un catadioptre pour signaler aux autres conducteurs que vous effectuez une intervention sur une voiture en panne. C’est une étape importante, car elle sert à avertir les autres automobilistes d’un éventuel danger. De cette manière, ils devront ralentir durant leurs passages afin d’éviter de vous heurter.

 

 

Les différents types de pneus de secours

Les voitures sont toujours équipées d’un pneu de secours au moment de leurs premières acquisitions. L’emplacement de ceux-ci varie selon le modèle du véhicule. Certains sont placés dans le coffre, d’autres sont mis à l’extérieur de la voiture et dans certains cas, ils sont rangés sous le coffre. Les pneus de secours sont également présentés sous deux types. D’un côté, vous avez la roue complète. Elle est identique à celle que vous devrez enlever en cas de crevaison. Étant donné que cette roue n’est pas souvent utilisée, il est préférable de ne pas rouler longtemps avec elle parce que sa pression n’est pas suffisante pour supporter le poids de la voiture. Sur le long terme, cela peut provoquer des accidents. Le mieux serait de l’utiliser pour vous rendre dans un atelier où vous pourrez réparer et remettre en place l’ancienne roue.

Il y a aussi la roue de dépannage appelée « galette ». Celle-ci n’a aucune ressemblance avec les pneus classiques, que ce soit au niveau de son design ou encore de sa qualité. Les galettes sont légères et minces. Cette caractéristique permet au conducteur de réaliser un changement rapide. Il faut noter que ces pneus ne sont pas adaptés aux longs trajets. Ils serviront juste de solution temporaire le temps que vous puissiez vous rendre dans un garage. L’utilisation de galette requiert de l’attention particulière étant donné que cette roue ne peut vous permettre de rouler au-delà de 80 km/h. En plus, sa taille ne garantit pas la stabilité de votre conduite. Par conséquent, il est impératif de rester vigilant lorsque vous conduisez avec une roue galette.

 

Comment installer son pneu de secours ?

Lorsque votre pneu a crevé, stationnez votre voiture au bord de la route pour ne pas gêner les autres conducteurs. Vous devrez aussi vous assurer que la surface est plane et solide pour une intervention efficace. Après cela, stabilisez la voiture en vous servant du frein à main. Une fois que c’est fait, vous pourrez entamer l’opération de levage de votre voiture à l’aide d’un cric. Assurez-vous que cet outil se place correctement sur le point d’appui en dessous du châssis pour que la voiture ne glisse pas dans ce cas.

Dès lors que la voiture est soulevée à la hauteur désirée, vous pouvez commencer à enlever la roue en desserrant les écrous sur la jante. Après cela, il ne vous restera plus qu’à la remplacer avec le pneu de secours.

Il faut noter que vous ne devez pas effectuer un changement de roue si votre cric n’est pas en parfait état. Cela peut provoquer un accident pour vous ainsi que pour votre voiture. En effet, s’il est usé, il peut lâcher à tout moment.

 

 

Les mesures de sécurité relatives aux pneus de secours

Les pneus de secours ne sont à utiliser qu’en cas de crevaison. Des conditions d’utilisation sont aussi à respecter pour éviter tout type d’accident.

Sachez que la qualité d’un pneu est assurée par sa marque de fabrique. De ce fait, même si les pneus contrefaits sont cédés à des prix très bas, évitez de les utiliser pour assurer votre sécurité ainsi que celle de votre voiture. Pensez également à vérifier l’état de votre pneu de secours avant son utilisation. Sachez qu’un pneu a une couche externe qui permet de définir son niveau d’usure. Si celle-ci a une hauteur inférieure à 1,6 mm, vous ne pourrez plus vous servir de votre roue de secours. Il aura atteint ses limites.

Avant d’utiliser votre voiture, veillez également à gonfler les pneus ainsi que celui qui sert en cas de souci. Il faut noter que la conduite devient moins précise lorsque l’un de vos pneus est sous-gonflé. À contrario, un pneu surgonflé n’amortira pas les impacts sur la direction lorsque vous percutez un obstacle tel qu’un caillou ou autres. De plus, il risque d’éclater à une température élevée.

La loi autorise les automobilistes à circuler même s’ils n’ont pas de roue de secours à leur disposition. En revanche, des règlements fondamentaux sont à respecter concernant l’utilisation d’un pneu de secours. La loi qui régit les voiries oblige ainsi les conducteurs à vérifier que les pneus d’une voiture mise en circulation sont de même marque et de même largeur. Mais également, ils doivent avoir les mêmes caractéristiques tant au niveau de la catégorie que pour leur capacité de charge.