Dernière mise à jour: 08.05.21

 

Une automobile en bon état de fonctionnement joint toujours l’utile à l’agréable, en permettant de profiter du confort en attendant d’arriver rapidement à une destination. Mais quand elle se met à brouter, toute cette harmonie est remise en question. Voici ce qu’il faut faire pour remédier à cette situation désagréable.

 

Vérifiez le circuit d’alimentation

Tout automobiliste a vécu, à un moment donné de sa vie de conducteur, les instants gênants d’une voiture qui vibre de toutes ses forces au départ. Ce phénomène se produit notamment dans les embouteillages et lors des démarrages en côte, lorsque vous sollicitez la première vitesse pour ébranler la machine pour qu’elle se meuve. Le premier point à contrôler concerne tout le circuit d’alimentation. En effet, un carburant de mauvaise qualité, ou une simple impureté qui s’y serait mélangée, peuvent provoquer le phénomène de la voiture qui broute. 

Le carburant, qu’il s’agisse d’un moteur à essence ou diesel, dispose en effet d’une composition spécifique, et une simple goutte d’huile, d’eau ou d’autres éléments intrusifs peuvent altérer le bon fonctionnement du moteur.

Si le carburant n’est pas en cause, un réservoir encrassé peut également expliquer le pourquoi de la voiture qui tremble à l’accélération. Il est évident que des particules lourdes contenues dans le carburant se déposent au fond du réservoir. Avec le temps, celles-ci s’épaississent et peuvent commencer à suivre le circuit du carburant, arrivant dans les conduits, les filtres et même les injecteurs. 

En petite quantité, elles restent plus ou moins imperceptibles, mais avec le temps, elles vont finir par tout boucher. Si votre voiture commence à vous donner cette sensation de manque de puissance, pensez à nettoyer votre réservoir. Des additifs vendus dans les commerces spécialisés peuvent vous aider en ce sens. Mais au besoin, et si vous avez le temps, vous pouvez également le démonter et le nettoyer manuellement, ou confier la tâche à un garage.

Par la même occasion, vous devez aussi contrôler l’état des durites et du filtre à carburant. Les premières peuvent en effet avoir servi depuis longtemps et commencer à se fissurer, sous l’effet de la chaleur et du froid alterné. La composition chimique du carburant peut également affecter son intégrité au fil du temps, et des prises d’air peuvent se créer sur certaines parties. Pour sa part, le filtre doit être changé suivant le kilométrage préconisé par le constructeur. Dans le cas contraire, il risque de ne plus jouer son rôle et de laisser passer certaines impuretés. Cette situation se traduit généralement par une voiture qui broute à l’accélération, du fait des incrustations de saletés dans la pompe d’injection.

À ce propos, pensez également à vérifier que les injecteurs sont toujours propres. Une fois grippés, ceux-ci ne délivrent plus la quantité requise de carburant dans le moteur, et peuvent même s’en retrouver hors service. Pour éviter le pire, veillez à les faire nettoyer dès que vous vivez l’expérience d’une voiture qui cale au ralenti. Dans les cas les plus graves, la solution consiste peut-être à les remplacer, surtout si votre véhicule affiche déjà plusieurs centaines de milliers de kilomètres au compteur.

 

Contrôlez le réseau électrique

L’alimentation n’est pas la seule partie toujours en cause pour expliquer une voiture qui broute. L’origine peut également provenir du circuit électrique, comme celui d’un calculateur déréglé. Si vous avez dû retirer votre batterie pour une raison quelconque, cet appareil électronique peut en subir les conséquences. Mettre hors tension votre véhicule pour brancher une nouvelle installation audio complète peut influer sur les données de fonctionnement quand la source est reconnectée. 

De même, l’ajout d’une puce supplémentaire pour augmenter la puissance du moteur, ou une reprogrammation du calculateur pour économiser plus de carburant peut perturber le fonctionnement de ce dernier. La solution consiste alors à confier vos modifications à un professionnel, si vous ne voulez pas être contraint de remplacer ce petit ordinateur à cause d’une perte de puissance.

Dans une moindre mesure, l’état des bougies, de la bobine, du débitmètre ou du faisceau de distribution électrique peut également justifier ce souci. Vous le constaterez facilement avec un problème de démarrage dû au manque ou à une insuffisance de courant. Des bougies mortes, une bobine hors service ou des fils atrophiés ne laisseront plus passer l’électricité comme il se doit, et l’auto ne disposera plus de la puissance nécessaire pour se mettre en route.

Révisez les parties mécaniques

Après avoir passé en revue les éventuelles causes liées à l’alimentation et à l’électricité et que tout est normal, vous pouvez déduire que l’état de votre voiture qui broute peut provenir d’une origine mécanique. Dans la plupart des cas, si votre moteur surchauffe, il se pourrait que le joint de culasse soit grillé, et que l’huile et l’eau se mélangent. Vous pouvez tirer cette conclusion si votre auto continue de fumer même lorsque le moteur atteint sa température optimale.

La situation la plus habituelle se rapporte également à l’embrayage qui broute. Dans le cas le plus simple, il se peut qu’un peu d’huile 5W30 ait été renversé durant une vidange, et s’est introduit entre le disque et le plateau d’embrayage. La friction ne se fait plus de manière optimale à cause du lubrifiant, et vous avez une voiture qui broute au démarrage. Comme solution, vous devez éliminer cette matière glissante pour que tout redevienne normal. Par contre, le même phénomène se produit également si les garnitures de disque et de plateau sont épuisées. Vous devrez alors procéder à un remplacement de ces pièces de friction pour résoudre le problème.

Une autre source expliquant la voiture qui broute en roulant se traduit aussi par la détérioration du cardan, dans le cas d’une automobile à propulsion. Ce petit élément en caoutchouc renforcé assure en effet le passage de la puissance vers les roues arrière. Lorsqu’elle n’est plus en mesure d’encaisser, elle le manifeste par les tremblements que vous ressentez en roulant. La situation est identique pour le cas d’un véhicule à traction. Les arbres de transmission qui envoient la force motrice aux roues avant doivent alors être remplacés.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments